Plage de l'Etang-Salé (Actualisé à 17h45) :

Plus d'un millier de personnes autour de Danyèl Waro contre la carrière de Bois Blanc


Publié / Actualisé
Le kabar contre le projet de carrière à Bois Blanc a commencé ce dimanche 21 juin 2015. Malgré un temps mitigé sur place, plus de 2 000 personnes se sont réunies sur la plage de l'Etang-Salé d'après les organisateurs. La foule s'est rassemblée pour assister au concert de Danyèl Waro et de ses dalons. A noter qu'à cette occasion, le célèbre graffeur Jace qui a réalisé une fresque. (photos D.R.)
Le kabar contre le projet de carrière à Bois Blanc a commencé ce dimanche 21 juin 2015. Malgré un temps mitigé sur place, plus de 2 000 personnes se sont réunies sur la plage de l'Etang-Salé d'après les organisateurs. La foule s'est rassemblée pour assister au concert de Danyèl Waro et de ses dalons. A noter qu'à cette occasion, le célèbre graffeur Jace qui a réalisé une fresque. (photos D.R.)

Cette mobilisation est organisée à la veille de la fin de la consultation publique sur l'ouverture de la carrière située près de la Ravine du Trou. Le commissaire enquêteur Noël Passegue sera présent à la mairie de Saint-Leu ce lundi de 13 heures à 16 heures.

Dans une ambiance détendue, le collectif a toutefois rappelé la prise de conscience qu'il y a eu 40 ans auparavant, lorsque la famille Adecalom s'est mobilisée pour récupérer ses terres. "Aujourd'hui, l'histoire se répète et ce n'est que par la mobilisation des Réunionnais que l'on protégera la terre réunionnaise", assure un proche de l'organisation.

Sur internet, la pétition du collectif Touch pa nout roche demandant l'abandon du projet au préfet Dominique Sorain a récolté près de 10 500 signatures. Celle estimant que la carrière de Bois Blanc est la "solution réunionnaise pour la Route du Littoral" connaît un succès beaucoup moins retentissant avec environ 700 signataires, et ce, malgré une campagne publicitaire.

Hasard du calendrier, ce kabar organisé par l'association citoyenne apolitique intervient suite à la décision du conseil d'Etat de maintenir le schéma départemental des carrières modifié, incluant le site de Bois Blanc. Reste à savoir quelle sera la position du président de Région Didier Robert qui a annoncé son intention de demander au préfet de suspendre son arrêté préfectoral suite à la mobilisation de plus de 4 000 personnes autour de la Ravine du Trou.

www.ipreunion.com

   

5 Commentaire(s)

Momo, Posté
Une seule solution : niveler toute la Réunion, avec pour avantages : plus de risques d'éboulements, augmentation de la surface de l'île, donc plus de place pour tout le monde, et du boulot pendant des siècles donc plus de chômage. Et au final : une nouvelle Hollande au beau milieu de l'Océan indien !
@ Naima, Posté
Il fallait un Visa pour aller sur la plage montrer son désaccord envers cette carrière ?
Pauvre personne derrière son pseudo.
Allez dit Didi the first Son Pois Lé Au Feu !
Aaa, Posté
C'était un rassemblement de citoyens responsables et unis face aux psychopathes du BTP ( et des banques), prêts à sacrifier les paysages, la santé et l'emploi des réunionnais pour leurs propres intérêts.
Soweto, Posté
Lorsque vous serez malade, abruti par le bruit, la respiration incertaine par la poussière de silice, bloqué dans les embouteillages par des camion sur une route dégradée, des trous béants dans la nature détruite, la faune détruite, la flore détruite, la nappe phréatique polluée, le milieu marin sans vie, alors il ne faudrait pas aller dire "je ne savais pas". Vous étés de ceux qui savent et qui ne font rien,
Quand est-ce que vous allez bouger pour préserver votre ile et votre santé ?
Naima, Posté
Un kabar pas pour les réunionnais mais purement politique, c' est tout, qu' eux pour leur poche, ceux que les réunionnais ont rien pigés, (supprimé pour injures - webmaster ipreunion.com)