Après la défaite des Bleus ce dimanche en finale de l'Euro : les Réunionnais en pleine désillusion :

- AUDIO - Mauvais perdants, dépités ou fair-play...


Publié / Actualisé
L'atmosphère est morose ce lundi 11 juillet 2016 matin. En ce lendemain de défaite, les supporters des Bleus n'ont ni beaucoup ni bien dormi...
L'atmosphère est morose ce lundi 11 juillet 2016 matin. En ce lendemain de défaite, les supporters des Bleus n'ont ni beaucoup ni bien dormi...

Mauvais perdants, dépités ou fair-play ? “Extrêmement déçue, trop déçue, y a pas de mot !” gémit Christelle en faisant la moue. Le suspens était à son comble quand le Portugais Eder marque le premier et unique but de la rencontre à la 109ème minute de jeu, c’est l'hécatombe pour les tricolores.

Guillaume et Annaelle, frère et soeur, ont regardé le match ensemble et confient leurs espoirs déçus. André lui a le sourire aux lèvres, et il a une bonne raison : “le moral ça va fort parce que j’ai parié hier pour le Portugal même si je suis Français, j’ai gagné 300 euros.”

Inès se souvient, elle, que la fanzone du Barachois s'est très vite vidée. "Ça s’entendait que la France a perdu” commente-t-elle.

Avant calme qui a présidé au coup de siflet final, le public s’est emporté à la 58ème minute, quand le numéro 8, Dimitri Payet, garson la kour, est remplacé. Un coup de fatigue du joueur ou un coup de colère de l'entraîneur ? Pour Bruno, il y avait sûrement de bonnes raisons “Je crois qu’il était blessé. On va pas dire à un joueur qui est blessé de rester sur le terrain!”
D’autres comme Bernard et Christelle auraient préféré voir le Réunionnais jouer jusqu’au bout, même si  Christelle "qu’il était pas à sa place, on aurait dû le mettre au devant de la scène !”

Une autre action de jeu fait polémique. A la 24ème minute Dimitri Payet tacle Cristiano Ronaldo et entraîne la blessure et donc le remplacement du leader Portugais. Une sortie de jeu inattendue qui fait pleurer le capitaine de la Seleçao. La mère de Ronaldo a réagit sur les réseaux sociaux pour exprimer son mécontentement "le jeu c'est de frapper dans le ballon, pas de blesser l'adversaire" a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

 

 

Christelle fervente supportrice s’emballe : “c’est pas du tout fait exprès ! Non mais ça se voit, en plus les Portugais ils sont vraiment les rois de la simulation!” Ambroise pense que tout était calculé. “Casser” le meilleur joueur pour pouvoir gagner. Alors que pour Grégoire, c’est juste un “coup de bol” pour les Bleus.

Les Portugais sont désormais champion d’Europe. L'Euro est terminé, les supporters, les blasés et les anti foot vont pouvoir reprendre une activité normale... en attendant la coupe du monde de 2018 en Russie !

 

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

    Illustration : Kwa Films

    Kwa Films

    37 reportage(s)