Concessions aéroportuaires :

Gillot veut se moderniser


Publié / Actualisé
Les concessions accordées par l'Etat aux chambres de commerce et d'industrie arrivent à expiration. Plusieurs chambres consulaires, dont celle de La Réunion, profitent de l'occasion pour demander au gouvernement de réformer la gestion des aéroports
Les concessions accordées par l'Etat aux chambres de commerce et d'industrie arrivent à expiration. Plusieurs chambres consulaires, dont celle de La Réunion, profitent de l'occasion pour demander au gouvernement de réformer la gestion des aéroports
Quatorze aéroports régionaux, dont celui de Roland-Garros (11e aéroport de France avec 1,5 million de passagers par an), viennent de présenter un projet de modernisation de la gestion aéroportuaire. Ils mettent en avant l'évolution économique et technologique qui ne sont aujourd'hui plus adaptées au satut juridique de ces structures.
Résultat : Les investissements sont de plus importants. Les chambres proposent donc la création d'une société aéroportuaire qui regrouperait la CCI, en tant que gestionnaire opérateur, l'Etat, et les collectivités territoriales. Dans ce projet, l'Etat pourrait même céder ses parts à des opérateurs privés et ne conserver que la navigation aérienne, les douanes et la police.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !