Manifestation du personnel de l'Education nationale :

Après Saint-Denis, Saint-Pierre


Publié / Actualisé
La grève du personnel de l'Education nationale est entrée dans sa troisième semaine. Une nouvelle grande manifestation est prévue ce mercredi 23 avril 2003 à Saint-Pierre. Les organisateurs espèrent rassembler plus de manifestants qu'à Saint-Denis où 20 000 personnes étaient descendues dans la rue
La grève du personnel de l'Education nationale est entrée dans sa troisième semaine. Une nouvelle grande manifestation est prévue ce mercredi 23 avril 2003 à Saint-Pierre. Les organisateurs espèrent rassembler plus de manifestants qu'à Saint-Denis où 20 000 personnes étaient descendues dans la rue
La détermination des grévistes n'a pas faibli avec le week-end pascal. C'est ainsi que ce mardi, une cinquantaine de manifestants ont une nouvelle fois fait le siège du rectorat. D'autres ont choisi de manifester dans la rue, notamment à Saint-Pierre et à Saint-André où 500 personnes se sont rassemblées devant l'hôtel de ville où le sénateur - maire Jean-Paul Virapoullé a été hué.
Mais la grande majorité du personnel de l'éducation nationale a préféré participer aux différentes assemblées générales organisées dans les établissements de l'île. Idem à l'université où les étudiants continuent de suivre le mouvement de grève. Il s'agissait notamment de préparer la grande manifestation de mercredi qui se déroulera à Saint-Pierre à partir de 9 heures. Les organisateurs espèrent frapper encore plus fort que lors de la manifestation du 15 avril à Saint-Denis.
Ils pourront d'ailleurs compter sur la mobilisation d'autres salariés du public, comme les agents de l'Équipement. Quant à la suite qu'entend donner l'intersyndicale à ce mouvement, elle dépend de la mobilisation de mercredi mais aussi de la métropole où certaines Académies comment à suivre l'exemple de La Réunion.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !