Les urgentistes en grève :

Un service minimum assuré


Publié / Actualisé
Dans le cadre d'un mouvement national, les médecins urgentistes réunionnais étaient en grève ce mardi 19 mai 2003. Ils dénoncent le manque de moyens alloué par le gouvernement
Dans le cadre d'un mouvement national, les médecins urgentistes réunionnais étaient en grève ce mardi 19 mai 2003. Ils dénoncent le manque de moyens alloué par le gouvernement
Les urgentistes d'Ile-de-France sont en grève depuis deux semaines. Ils dénoncent la pénurie de personnel. Ils ne sont pas les seuls. Mardi, l'ensemble des médecins urgentistes ont en effet débrayé. Ils réclament la création de postes, dont le besoin est estimé à 3 000 en France, dont 20 pour La Réunion. Ils demandent donc la titularisation de tous les statuts précaires. Les urgentistes réclament aussi la reconnaissance de la médecine urgente. Un service minimum a tout de même été assuré dans les hôpitaux de l'île, mais seules les urgences vitales ont été traitées.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !