Chambre de commerce :

La menace d'un nouveau conflit


Publié / Actualisé
L'intersyndicale de la chambre de commerce et d'industrie de La Réuniona déposé un prévis de grève ce jeudi 22 mai 2003. Les syndicats estiment que l'article 12 du protocole d'accord signé le10 mai dernier prévoyant qu'une sanction ne sera prise à l'encontre des personnels grévistes n'est pas respecté par la direction
L'intersyndicale de la chambre de commerce et d'industrie de La Réuniona déposé un prévis de grève ce jeudi 22 mai 2003. Les syndicats estiment que l'article 12 du protocole d'accord signé le10 mai dernier prévoyant qu'une sanction ne sera prise à l'encontre des personnels grévistes n'est pas respecté par la direction
Du 23 avril au 10 mai derniers la Chambre de commerce avait été paralysé par un mouvement de grève suivi par 90% personnel. Après 18 jours de grève, un accord avait finalement été trouvé. Les salariés
obtenaient une prime de 235 euros et quatre jours de repos exceptionnels qui seront logés dans un compte épargne temps. Par ailleurs, l'article 12 prévoyait qu'aucune sanction ne serait prise contre les grévistes.
Les syndicats estime que cette disposition n'est pas respectée par la direction. Ils dénoncent notamment des menaces de mutation voire de licenciement formulées à l'encontre de certains salariés.
Selon la réglementation interne de la chambre consulaire, un délai de 5 jours doit être observé entre le dépôt du préavis de grève et le début du débrayage. Mais considérant que la direction ne respecte pas sa parole en "ne respectant pas le protocole d'accord", les syndicats n'excluent pas d'avancer le déclenchement de la grève.
Une réunion de concertation entre Alain Macé, président de la CCIR et l'intersyndicale est prévue pour ce vendredi à 10 heures 30
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !