Politique :

Paul Vergès se met en congé du PCR


Publié / Actualisé
Paul Vergès, le président du parti communiste réunionnais (PCR), a annoncé lundi 26 mai 2003 qu'il se mettait en congé du parti qu'il a fondé en 1959. Le dirigeant communiste a expliqué qu'il avait pris cette décision afin "d'être plus disponible pour l'élaboration avec le plus grand nombre et dans la plus grande concertation d'une plateforme de développement pour La Réunion"
Paul Vergès, le président du parti communiste réunionnais (PCR), a annoncé lundi 26 mai 2003 qu'il se mettait en congé du parti qu'il a fondé en 1959. Le dirigeant communiste a expliqué qu'il avait pris cette décision afin "d'être plus disponible pour l'élaboration avec le plus grand nombre et dans la plus grande concertation d'une plateforme de développement pour La Réunion"
Dans un communiqué rendu public peu après cette annonce, Élie Hoarau, secrétaire général du parti communiste réunionnais note que "les raisons quoi ont fondé la décision de Paul Vergès ont emporté l'adhésion du secrétariat du Parti qui l'a accepté dans l'émotion et la confiance". Il précise que le comité central du PCR se réunira en urgence ce mercredi "pour débattre et prendre les mesures qui s'imposent".
Sénateur et président du conseil régional, Paul Vergès ne quitte pas le PCR, mais se met "en congé". Compte tenu de "la situation actuelle et des tensions sociales extrêmement inquiétantes, j'ai décidé de demander à mon parti de me libérer de mes tâches de président du parti afin d'être disponible et de contribuer avec tous ceux qui le voudront à l'élaboration dans la plus grande concertation possible d'une plateforme de développement pour La Réunion" expliquait en substance Paul Vergès dans sa conférence de presse.
En 1959, il avait transformé la fédération locale du parti communiste français en parti communiste réunionnais et avait lancé dans la foulée le mot d'ordre d'autonomie. À la tête du PCR depuis cette date en tant que secrétaire général et depuis 1993 en tant président, Paul Vergès a été à l'origine de toutes les grandes orientations de son parti en matière de lutte pour l'égalité et le développement et contre l'exclusion.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !