Grève dans la fonction publique :

Le mouvement reconduit jusqu'au 10 juin


Publié / Actualisé
Après les échauffourées de lundi 2 et mardi 3 juin 2003, la tension est quelque peu redescendue ce mercredi. Le personnel de l'Éducation nationale reste mobilisé. Une grande majorité a choisi de poursuivre la grève jusqu'aux prochaines manifestations nationales prévues le 10 mai. À La Réunion, les grévistes défileront à Saint-Denis. Par ailleurs, les Impôts et les Douanes sont aussi en grève illimitée. L'accès au port de la Pointe des Galets est bloqué par les douaniers et les dockers
Après les échauffourées de lundi 2 et mardi 3 juin 2003, la tension est quelque peu redescendue ce mercredi. Le personnel de l'Éducation nationale reste mobilisé. Une grande majorité a choisi de poursuivre la grève jusqu'aux prochaines manifestations nationales prévues le 10 mai. À La Réunion, les grévistes défileront à Saint-Denis. Par ailleurs, les Impôts et les Douanes sont aussi en grève illimitée. L'accès au port de la Pointe des Galets est bloqué par les douaniers et les dockers

Les presque deux mois et demi de grève n'ont visiblement pas entamé la détermination des grévistes de l'Education nationale. Bien au contraire. Ils restent plus mobilisés que jamais et entendent bien ne pas relâcher la pression "tant que le gouvernement n'aura pas fait marche arrière sur le dossier de la décentralisation et sur la réforme des retraites" disent les syndicalistes.
Mercredi, enseignants et non enseignants se sont retrouvés dans leurs établissements respectifs pour des assemblées générales destinées à voter la suite à donner au mouvement. Le verdict est sans appel. La plupart ont en effet choisi de poursuivre la grève jusqu'au 10 mai, jour des prochaines manifestations nationales qui se dérouleront en même temps que l'examen par l'Assemblée nationale du projet de réforme des retraites. À La Réunion, la manifestation aura lieu à Saint-Denis. le rednez-vous ett fixé à partir de 9 heures au jardin de l'État;
S'ils n'obtiennent pas satisfaction, certains grévistes menacent de boycotter les épreuves du baccalauréat qui débuteront le 12 juin prochain.
Par ailleurs, le personnel de l'Education nationale n'est plus seul à être en grève illimitée. Ils ont en effet été rejoints par les agents des Impôts et par les douaniers. C'est derniers ont pris des mesures radicales en bloquant l'accès au port avec l'aide des dockers.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !