Pêche :

Les pirates dans les filets de l'Osiris


Publié / Actualisé
Pour lutter contre les pirates de légines, les armateurs réunionnais en collaboration avec l'État viennent d'appareiller l'Osiris, un ex-palangrier pirate. Il aura pour mission de surveiller la pêche dans le Grand Sud
Pour lutter contre les pirates de légines, les armateurs réunionnais en collaboration avec l'État viennent d'appareiller l'Osiris, un ex-palangrier pirate. Il aura pour mission de surveiller la pêche dans le Grand Sud
Le GIE Protection légine Réunion regroupant l'ensemble des armements réunionnais pêchant dans les zones économiques exclusives des Terres australes et antarctiques françaises entend mettre un terme aux pratiques des pillards de légines écumant le Grand Sud. Ils viennent ainsi d'armer l'Osiris, un ancien palangrier pêchant illégalement la légine et saisi à son arrivée à la Pointe-des-Galets le 23 janvier.
Il permettra de renforcer les moyens de surveillance déployés par la Marine nationale qui restera présente dans cette zone. L'Osiris servira de moyen de dissuasion. Il est en outre plus rapide que les palangriers pêchant illicitement. Il ne pourra par contre pas intercepter les contrevenants.
Dans le cas d'un flagrant délit, les gendarmes embarqués pourront dresser des procès-verbaux qui déboucheront sur des plaintes.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !