Sécurité routière :

No alcool


Publié / Actualisé
La campagne NoA (no alcool) est relancée cette semaine. À la télévision et à la radio, il s'agira de sensibiliser les conducteurs sur les effets néfastes de l'alcool au volant
La campagne NoA (no alcool) est relancée cette semaine. À la télévision et à la radio, il s'agira de sensibiliser les conducteurs sur les effets néfastes de l'alcool au volant
Lancée l'année dernière par la Sécurité routière, l'association Entreprise &
Prévention et l'U.M.I.H. (Union des métiers de l'industrie hôtelière), cette campagne a pour objectif d'informer le public sur les risques de l'alcool au volant.
Il s'agit de toucher les conducteurs mais aussi leur entourage afin de tout mettre en ?uvre pour empêcher de conduire les personnes ayant bu de l'alcool. Pour cette campagne, un "dalon" baptisé NoA (No Alcool) va faire son entrée dans les cafés, les restaurants, les discothèques et les entreprises. Il inciter les clients et le personnel de ces établissements à désigner une personne chargée de conduire. Bien évidemment, ce dernière s'engagera à ne pas boire d'alcool.
Lundi 24 novembre 2003, à l'occasion du lancement de cette opération, le sous-préfet Jean Michel Quiard, chargé de la sécurité routière, a rappelé quelques chiffres. C'est ainsi qu'au 31 octobre, 58 personnes avaient perdu la vie sur les routes réunionnaises, dont 30 avec un taux d'alcool positif. Une tendance qu'il convient d'inverser.
C'est l'objectif de cette campagne qui sera relayée dans les 250 établissements de l'Union des métiers de l'industrie hôtelière de La Réunion et par des émissions d'information diffusées à la télé et à la radio. Des soirées de sensibilisation sont également prévues dans quelques discothèques de l'île, à "la Loco" de Saint-Denis le 10 janvier, au "Chapiteau" de Saint-Pierre le 17 janvier et au "Privé" de Saint-Gilles le 24 janvier. Avec toujours ce message : celui qui conduit, c'est celui qui ne boit pas.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !