Audiovisuel :

Le groupe Bourbon se sépare d'Antenne Réunion


Publié / Actualisé
Jacques de Chateauvieux, patron du groupe Bourbon, a annoncé ce vendredi 27 février 2004, que son groupe cédait 40% du capital d'Antenne Réunion, la seule télévision privée de l'île, à Christophe Ducasse, directeur de la chaîne de sa création en 1991 à 1994. Il occupera le poste de P.D.-G dès la fin du mois de mai prochain.
Jacques de Chateauvieux, patron du groupe Bourbon, a annoncé ce vendredi 27 février 2004, que son groupe cédait 40% du capital d'Antenne Réunion, la seule télévision privée de l'île, à Christophe Ducasse, directeur de la chaîne de sa création en 1991 à 1994. Il occupera le poste de P.D.-G dès la fin du mois de mai prochain.
L'arrivée de Christophe Ducasse coïncide avec le départ de Philippe Roussel, actuel directeur de la rédaction, qui va désormais exercer les fonctions de directeur de la rédaction et rédacteur en chef de RTL TV
Ce changement à la tête de la station n'a été annoncé aux actionnaires et aux salariés d'Antenne Réunion que vendredi, quelques heures seulement avant la conférence de presse au cours de laquelle Jacques de Chateauvieux a annoncé le retrait de Groupe Bourbon. Il a précisé qu'il restait administrateur de la chaîne et actionnaire à titre personnel.
La décision de retrait est dans la continuité de la politique mise en place par le patron du groupe Bourbon depuis quelques années. Ayant choisi de se concentrer sur ses activités maritimes, le Groupe s'est d'abord dégagé du secteur sucrier et il est en train de se désengager de la grande distribution (par le biais de la société Vindémia il est actionnaire des Jumbo Score et les Score).

Déjà présent au début

Christophe Ducasse arrive à La Réunion en terrain connu. Il avait dirigé Antenne Réunion à ses débuts. Il est actuellement directeur de France 3 Méditerranée, une entité dont le siége se trouve à Marseille et qui couvre les 6 départements de Provence Alpes Côte d'Azur.
Il va prendre la tête d'une chaîne qui au fil des années à su s'imposer dans le paysage médiatique réunionnais (elle désormais est en tête des parts d'audience pour le journal télévisé du soir).
Dans le même temps la station a assaini sa postion économique longtemps inconfortable. En 2003, Antenne Réunion a réalisé un chiffre d'affaires de 5,8 millions d'euros et un résultat net positif pour la troisième année consécutive.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !