Élection au conseil général :

Qui sera président?


Publié / Actualisé
Si la réélection de Paul Vergès à la tête du conseil régional semble assuré, il est bien plus difficile de savoir qui succédera à Jean-Luc Poudroux à la présidence du conseil général
Si la réélection de Paul Vergès à la tête du conseil régional semble assuré, il est bien plus difficile de savoir qui succédera à Jean-Luc Poudroux à la présidence du conseil général
Qui succédera à Jean-Luc Poudroux à la tête du conseil général ce jeudi 1er avril? A priori, ce devrait être un élu de droite qui dispose d'une majorité confortable (30 sièges sur 49) au Palais de la Source. Les élus de l'UMP planchent déjà sur le sujet. Elle s'est donnée jusqu'à mercredi soir pour désigner celui ou celle qui dirigera le département jusqu'en 2007. Une dizaine de candidats peuvent prétendre au fauteuil de président. D'entrée de jeu, la droite s'est fixé deux règles. A trois ans des municipales, elle ne souhaite pas confier la présidence à un maire qui risquerait par la suite de perdre sa commune. Cette exigence écarte Michel Dennemont, le maire des Avirons, son collègue de Sainte-Marie, Jean-Louis Lagourgue, mai aussi Stéphane Fouassin (Salazie), Jean-Claude Lacouture (Étang-Salé), et Cyrille Hamilcaro (Saint-Louis). Il n'est également pas question de désigner une personne qui pourrait déstabiliser l'équipe municipale dans telle ou telle commune. Bref, les jeux sont loin d'être fait. D'ores et déjà, la droite a ce mardi matin deux réunions de travail. Les conseillers généraux de l'UDF-La Relève devraient se retrouver à Saint-Gilles, tandis qu'André Thien-Ah-Koon et René-Paul Victoria ont prévu de déjeuner ensemble au Tampon en compagnie de quelques proches.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)