Desserte aérienne :

Milan va plaire aux Réunionnais


Publié / Actualisé
Amateur de shopping, de culture et de loisirs, le Réunionnais devrait apprécier Milan en particuiler et l'Italie en général
Amateur de shopping, de culture et de loisirs, le Réunionnais devrait apprécier Milan en particuiler et l'Italie en général
"En 2001, j'ai envoyé un groupe de 50 personnes en Italie. En 2002 et 2003, 6 groupes de 50 personnes, chacun, sont partis. Entre janvier et mai 2004, 7 groupes de la même importance ont été constitués. La destination est littéralement en train d'exploser" note Serge Sylvan d'Alizés Voyage. Ce tour operator qui jusqu'à présent faisait voyager ses clients via Maurice, en est même à refuser de la demande par manque de disponibilité dans les avions. "Milan est la capitale de la mode, Venise celle des amoureux, Florence celle de l'art, Rome est chargée d'Histoire. L'Italie, qui est aussi un pays de pélérinages religieux, fait rêver plus d'un Réunionnais" commente Serge Sylvan qui se félicite de l'ouverture de la rotation régulière vers Milan.

Léonard de Vinci et Michel Ange

"Cette ville est aussi le carrefour vers plusieurs pays européens" note Emmanuel Laurent de Corail Voyages en citant la Suisse, l'Autriche ou encore l'Allemagne. "C'est intéressant pour ceux qui veulent un combiné vers différentes destinations" dit-il encore.
Milan, c'est également une ville d'architecture et d'art comme le prouve la magnifique cathédrale (la 3ème du monde par sa taille après Saint-Pierre de Rome et la cathédrale de Séville en Espagne), et l'imposante forteresse des ducs milanais construite au milieu du 15ème siècle. Le travail de décorations sur les murs d'enceintes et sur ceux des salles est magnifique. Quant au plafond de la salle des banquets peint par Léonard de Vinci en personne, il mérite à lui seul le déplacement. Encore que la vedette lui soit disputée par la Pieta Rondanini, la statue inachevée de Michel Ange (la dernière qu'il ait réalisé) représentant le Christ porté par la Vierge Marie après son martyr sur la croix. Instants chargés d'émotions que ceux passés dans cette visite...

Shopping, shopping

Et il y a la mode, le shopping plus largement. Milan offre de multiples possibilités. Les magasins de décoration, de chaussures, de vêtements... sont légion. De la jupe haute - couture à 600 euros à la chemisette en prêt à porter à 9 euros, tous les porte monnaies et tous les Réunionnais friands de shopping devraient s'y retrouver.
Côté Italien, la destination Réunion ne demande qu'à être plus connue. "L'île est très belle, elle est dotée d'une nature magnifique et elle offre de multiples possibilités pour les sports de pleine nature comme le trekking (randonnée - ndlr) par exemple.C'est sur ce côté que nous allons insister pour démarquer La Réunion des autres îles de la zone qui ont plus pour image de marque, les plages et les cocotiers" note Stefano Bardile de Hotelplan Italy.

Jouer la carte réunionnaise

Ce tour operator estime que La Réunion a de multiples atouts à condition de jouer sa propre carte et "d'arrêter de faire des hôtels pour la France". "Il existe une vraie architecture réunionnaise, avec ses lambrequins et ses lambris, une vraie cuisine locale. Il faut jouer à fond sur ces spécificités et ne pas faire uniquement ce que l'on pourrait trouver en France métropolitaine" dit-il. Il ajoute qu'à son sens, les opérateurs du tourisme local devront "soit baisser les prix des nuitées en hôtels, soit augmenter leur qualité afin d'offrir aux touristes un meilleur rapport qualité - prix. Dernier v?u formulé par Stefano Bardile, l'apprentissage de l'Italien par le personnel ?uvrant dans le tourisme "afin de faciliter le séjour des touristes".

Pour voir toutes les photos cliquez en rubrique "Événements"
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !