Le trafic aérien examiné par l'INSEE :

Pierrefonds décolle


Publié / Actualisé
Dans le dernier numéro "d'Économie à La Réunion", la revue trimestrielle de l'INSEE, l'institut de la statistique s'est notamment penché sur le trafic aérien. Une certaine hausse, notamment sur Pierrefonds, est enregistrée
Dans le dernier numéro "d'Économie à La Réunion", la revue trimestrielle de l'INSEE, l'institut de la statistique s'est notamment penché sur le trafic aérien. Une certaine hausse, notamment sur Pierrefonds, est enregistrée
Après le coût d'arrêt enregistré en 2001, le trafic de passagers est reparti à la hausse en 2003. On est cependant encore loin de la croissance de 7 à 11 % constatés dans les années. 90. La progression est tout de même sensible avec près de 40 000 passagers de plus, soit 2,6 % de hausse. L'Insee note que l'aéroport de PIerrefonds tire bien son épingle du jeu avec une progression de 20 %.
Le trafic avec la métropole reste largement prédominant. Il reste cependant assez stable. Au niveau régional, l'axe Réunion-Maurice représente à lui seul les deux tiers des échanges. Par contre, l'Afrique du Sud, Madagascar et Mayotte sont des destinations en progression. Quant aux Seychelles, elles enregistrent une troisième baisse annuelle.
Les flux de passagers se répartissent toute l'année. Le pic du mois d'août perd peu à peu de son acuité. En revanche, mars, mai et octobre semblent de plus en plus propices au voyage.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !