Résultats de la consultation de la CCI sur les soldes :

Faible participation des commerçants


Publié / Actualisé
Ce mardi 20 avril 2004 ont été rendus publics les résultats de la consultation lancée par la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR) aux commerçants le 16 mars dernier. Trois questions ont été posées. Elles portaient sur les dates et la durée des soldes. Les membres du groupe de travail pour la dynamisation des villes ont enregistré 488 réponses sur un total de 7 200 ressortissants, soit environ 6% de participation à l'enquête
Ce mardi 20 avril 2004 ont été rendus publics les résultats de la consultation lancée par la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR) aux commerçants le 16 mars dernier. Trois questions ont été posées. Elles portaient sur les dates et la durée des soldes. Les membres du groupe de travail pour la dynamisation des villes ont enregistré 488 réponses sur un total de 7 200 ressortissants, soit environ 6% de participation à l'enquête
Une typologie de l'échantillon montre que 96% des sondés font partie des commerçants de denrées non alimentaires. 86% d'entre eux sont localisés au centre-ville et 88% ont moins de 10 salariés. Le dépouillement montre en premier lieu que la préférence des sondés va vers une durée de 4 semaines au lieu des 6 actuelles. Ensuite sur 471 réponses, 264 souhaitent débuter les soldes de la deuxième période de l'année le 2 septembre.

"Affiner le résultat"

En revanche, la troisième question portant sur les soldes de début 2005 n'a pas donné de tendances suffisamment marquées selon Shenaz Bagot, élue de la CCI et membre du groupe de travail pour la dynamisation des villes. Elle envisage un complément d'enquête. "Nous allons affiner ce résultat en confiant le questionnaire à un centre d'appel, puis à un institut de sondages" ajoute-t-elle. Les membres du groupe de travail prévoient aussi de reprendre une série de concertation avec les associations de commerçants suite au travail effectué par phoning. Younouss Vally, également membre élu de la CCI, se dit satisfait malgré la faible participation car "au moins deux questions donnent une réponse bien tranchée". Selon Pierre Chatelet, directeur affecté à l'appui aux entreprises, cette consultation, déjà lancée l'année dernière, s'inscrit dans "le rôle fédérateur que doit jouer la CCI".

Stéphanie Hoareau
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)