Lancement des travaux de l'échangeur de Gillot :

Quatorze mois de travaux


Publié / Actualisé
Le nouveau rond-point de la zone d'activité aéroportuaire vient d'être livré. Cet aménagement marque le lancement du prolongement du Boulevard Sud, à l'entrée Est de Saint-Denis. Le chantier durera quatorze mois et entraîneréé d'importantes modifications de la circulation
Le nouveau rond-point de la zone d'activité aéroportuaire vient d'être livré. Cet aménagement marque le lancement du prolongement du Boulevard Sud, à l'entrée Est de Saint-Denis. Le chantier durera quatorze mois et entraîneréé d'importantes modifications de la circulation
C'est un vaste chantier qui s'ouvre à l'entrée Est de Saint-Denis. Il s'agit du raccordement du Boulevard Sud à la RN2. Cela permettra aux automobilistes de venir ou de partir vers Saint-Benoît sans avoir à traverser le chef-lieu par le boulevard Lancastel. Les travaux ont débuté par la réalisation d'un nouveau giratoire dans la zone d'activité aéroportuaire. Cet ouvrage devrait faciliter la circulation pendant les 14 mois nécessaires à l'exécution du chantier.
L'échangeur de Gillot devra en effet être construit tout en maintenant l'ensemble de la circulation sur la RN2 et la RN102. Dans un premier temps, les usagers venant de Saint-Denis par la RN2 direction la Rivière des pluies (RN102) seront contraints de s'orienter vers l'aéroport. Après avoir emprunté le rond-point , il repartiront vers la Rivière des Pluies. Par contre, de l'aéroport vers Saint-Benoît, il faudra traverser la zone d'activité aéroportuaire jusqu'à l'échangeur de Duparc pour rejoindre la RN2.
Un autre changement interviendra à compter du 14 juin. Les automobilistes arrivant de Saint-Denis par la RN2 ne pourront en effet plus sortir à Gillot. La seule solution pour rejoindre l'aéroport sera alors de sortir à l'échangeur de Duparc puis de traverser la zone d'activité aéroportuaire jusqu'au rond-point de Gillot. Les usagers venant de Saint-Denis par la RN2 et sortant vers la Rivière des Pluies devront pour leur part se diriger vers l'aéroport, faire le tour du nouveau giratoire de la zone d'activité aéroportuaire et repartir vers Rivière des Pluies. Les usagers venant de l'Est n'auront pas besoin de changer leurs habitudes.
Il faudra alors compter huit mois avant que l'on puisse relier sans problème le boulevard Sud.
La réalisation de ce giratoire d'un coût de 64,34 millions d'euros, financés par l'Europe et la région, est capitale pour fluidifier la circulation dans ce secteur emprunté tous les jours par 54 000 véhicules.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !