Arraisonnement d'un bateau pirate :

L'Apache arrive jeudi à La Réunion


Publié / Actualisé
Arraisonné dans la zone économique exclusive (ZEE) de la France au large des TAAF (terres australes et antarctiques françaises) le vendredi 25 juin 2004, le navire de pêche Apache arrivera à La Réunion le jeudi 2 juillet. Soupçonné de pêche illégale à la légine, le bateau a été intercepté par le patrouilleur austral de la marine nationale l'Albatros
Arraisonné dans la zone économique exclusive (ZEE) de la France au large des TAAF (terres australes et antarctiques françaises) le vendredi 25 juin 2004, le navire de pêche Apache arrivera à La Réunion le jeudi 2 juillet. Soupçonné de pêche illégale à la légine, le bateau a été intercepté par le patrouilleur austral de la marine nationale l'Albatros
Lorsqu'il a été intercepté l'Apache, qui bat pavillon du Honduras, se trouvait à 150 nautiques au nord-ouest de la zone économique exclusive des TAAF. Soupçonné d'infractions à la pêche dans les TAAF, il était pisté depuis le 17 juin. Il avait pris la fuite immédiatement après avoir repéré le patrouilleur. Il avait ensuite refusé d'obtempérer à toutes les injonctions de l'Albatros. Le patrouilleur a dû avoir recours aux tirs de semonces pour le faire stopper le navire.
Une fois à bord de l'Apache, les marins de l'Albatros ont constaté que 60 tonnes de légine, vraisemblablement péchés illégalement, se trouvaient dans les chambres de froides du navire. La décision était alors pris de le dérouter vers La Réunion.
le navire de pêche de 50 mètres avec 40 personnes à son bord arrive en vue de la l'île jeudi. Il devrait faire l'objet d'une information judiciaire pour pêche illégale.
La légine est un poisson des grandes profondeurs antarctiques. Sa chair est très appréciée en Asie, au japon, notamment où il se vend à plusieurs dizaines d'euros le kilo.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !