Bilan opération "routes bleues" :

Des résultats encourageants


Publié / Actualisé
Selon un premier bilan établi ce lundi 28 juin 2004, il semble que l'opération route bleue qui s'est déroulé le week-end dernier a porté ses fruits. "La vitesse diminue et c'est rassurant" a affirmé Jean Michel Quiard, sous préfet délégué à la sécurité routière. Alcool, vitesse, port du casque, priorités étaient le lot des 2 111 infractions relevées durant ces trois jours de contrôles
Selon un premier bilan établi ce lundi 28 juin 2004, il semble que l'opération route bleue qui s'est déroulé le week-end dernier a porté ses fruits. "La vitesse diminue et c'est rassurant" a affirmé Jean Michel Quiard, sous préfet délégué à la sécurité routière. Alcool, vitesse, port du casque, priorités étaient le lot des 2 111 infractions relevées durant ces trois jours de contrôles
"On ne peut pas se désintéresser des actions de sensibilisation. Ce sont toujours les mêmes infractions qui reviennent périodiquement" remarque Jean Michel Quiard. Ainsi les facteurs vitesse et alcool caracolent toujours en tête. 2,20 g/l est le taux d'alcool le plus haut qui a été enregistré. En centre ville, les radars affichaient un maximum de 100 km/h .
L'utilisation du portable au volant est également un fait grandissant. Pas besoin d'être en ligne, le simple geste de l'avoir entre les mains constitue un délit. Les agents de police ont aussi verbalisé le défaut de dispositif de retenue des enfants. Ils ont également noté la négligence faîte envers le contrôle technique.
"On enregistre une amélioration qui résulte certainement de l'action conjuguée de la police et de la gendarmerie, et des actions sur le terrain" conclut Jean Michel Quiard.
On dénombre 28 tués sur nos routes depuis le début de l'année contre 39 l'an dernier à la même période.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !