Tram-train et route du littoral :

On débat


Publié / Actualisé
Du vendredi 10 septembre au dimanche19 novembre 2004 se tiendra le premier débat public à La Réunion sur deux projets, le Tram-train et la Nouvelle Route du littoral, portés respectivement par la Région Réunion et par l'Etat. La commission du Débat Public est présidée par René Robert, géographe. Il est entouré de Jean Chatel et Jean Raymond Mondon. Ce débat public est le premier organisé à La Réunion et même Outre- Mer
Du vendredi 10 septembre au dimanche19 novembre 2004 se tiendra le premier débat public à La Réunion sur deux projets, le Tram-train et la Nouvelle Route du littoral, portés respectivement par la Région Réunion et par l'Etat. La commission du Débat Public est présidée par René Robert, géographe. Il est entouré de Jean Chatel et Jean Raymond Mondon. Ce débat public est le premier organisé à La Réunion et même Outre- Mer
Le 10 septembre, le président du débat public ouvrira en présence du préfet Dominique Vian et du président de la Région Réunion, Paul Vergès, le premier débat public Outre-Mer. Ce débat public se déroulera jusqu'au 19 novembre 2004. La Commission du débat public rendra ses conclusions définitives en décembre 2004.
Le débat public est l'occasion de consulter le public sur les grands projets d'infrastructures qui concernent le cadre de vie. C'est aussi l'occasion de s'informer de la réalité des problèmes et des solutions envisagées, de s'exprimer et de faire entendre ses opinions et ses propositions.

Un débat en trois phases

Le débat se déroulera en trois phases. Les Réunionnais pourront s'exprimer lors des quatre réunions publiques organisées dans chaque territoire des sous- préfecture de l'île. De plus, la Commission organisera des ateliers publics pour approfondir des thèmes directement liés aux projets. Des experts seront présents pour enrichir et éclairer les discussions. Enfin, après les ateliers thématiques publics, la Commission a proposé à plusieurs assemblées locales et organisations professionnelles d'entendre leurs idées et leurs propositions en séances publiques.
Par ailleurs, le débat public permettra aux jeunes, futurs usagers, de réfléchir en lien avec leurs professeurs à cette délicate question. Ils rendront leurs conclusions lors de la séance de clôture.
Pendant toute la durée du débat, les Réunionnais pourront poser leurs questions ou partager leur avis via le site Internet, www.debat-mieuxsedeplacer.re, mis à leur disposition, la carte T jointe au journal du débat distribué dans les boîtes aux lettres, par fax (02 62 92 29 41) ou téléphone (02 62 92 29 40) au bureau de la Commission.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !