Chambre d'Agriculture :

Sortir de la zone critique d'ici 2006


Publié / Actualisé
Guy Derand, président de la Chambre d'Agriculture a annoncé ce mercredi 13 octobre 2004 que le plan de redressement financier permettrait à la chambre de se refaire une santé financière. Ce plan a été adopté à l'unanimité le 8 octobre dernier, lors de la séance plénière de la chambre
Guy Derand, président de la Chambre d'Agriculture a annoncé ce mercredi 13 octobre 2004 que le plan de redressement financier permettrait à la chambre de se refaire une santé financière. Ce plan a été adopté à l'unanimité le 8 octobre dernier, lors de la séance plénière de la chambre
Le président de la Chambre verte affiche l'optimisme. Pour lui, il ne fait nul doute que le plan de redressement financier va permettre à la chambre de sortir de la zone rouge d'ici fin 2006. Le passif de la chambre s'élève, rappelons-le, à 285 000 euros. Ce plan préconise entre autres, une baisse de 11% des indemnités (183 euros le mois) des élus pendant une période de trois ans, une réduction de 43 000 euros des oeuvres sociales ainsi que des frais de fonctionnement réduits de 15% et la suppression de 17 emplois d'ici janvier 2007.
L'amélioration de la santé financière de la chambre verte passe également par une réorganisation de ses services. Une mesure qui selon Guy Derand, permettra d'adopter de nouvelles méthodes de travail et d'améliorer le fonctionnement. Cette optimisation passe par l'abandon de certaines missions, qui jusqu'à présent se situaient sous la tutelle de la chambre.
D'autre part, les taxes concernant les frais de la chambre seront portées au maximum légal, cela afin d'optimiser les rentrées d'argent. Objectif visé : augmentation de 10 % d'ici 2007 du montant des prestations.
Guy Derand donne trois années à la chambre pour assainir sa situation financière. Sa devise est de faire mieux avec peu".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !