Loi sur la modernisation agricole :

La chambre verte fait ses propositions


Publié / Actualisé
La chambre d'agriculture de La Réunion s'est prononcée ce jeudi 4 novembre 2004 sur le projet de loi de modernisation agricole proposé par le ministre de l'agriculture Hervé Gaymard
La chambre d'agriculture de La Réunion s'est prononcée ce jeudi 4 novembre 2004 sur le projet de loi de modernisation agricole proposé par le ministre de l'agriculture Hervé Gaymard
Hervé Gaymard vient de lancer à Lyon le premier débat régional "Agriculture, territoires et société", destiné à préparer la nouvelle loi de modernisation agricole. Celle-ci définit les orientations de l'agriculture française pour les 15 années à venir.
La chambre d'agriculture propose trois axes principaux. Pour assurer la compétitivité de l'agriculture réunionnaise, elle réclame d'abord la réduction des charges, c'est-à-dire la suppression de la TNFB (taxe sur le foncier) pour les agriculteurs et la baisse du fret sur les marchés extérieurs d'exportation. Elle souhaite également une accessibilité réelle aux marchés publics, avec la fixation d'un pourcentage obligatoire d'approvisionnement en produits locaux sur les appels d'offres de restauration collective. La perennisation de l'exploitation agricole est aussi réclamée (suppression du statut de colon et facilitation de l'accès au foncier pour les agriculteurs par une refonte du contrôle des structures). Les autres demandes ont trait à la répartition plus équitable de la valeur ajoutée créée par les filières agricoles, le rétablissement d'un équilibre économique plus favorable aux producteurs.
Pour mener la réflexion sur ces sujets, cinq groupes de travail, co-animés par la DAF (direction de l'agriculture et de la forêt)à et la ahambre d'agriculture ont été définis. Ils ont pour thèmes: "les nouvelles règles d'organisation économiques", l'exploitant agricole dans la société réunionnaise actuelle", "la refonte des régimes d'accès au foncier" et "les relations institutionnelles et l'agriculture dans la société".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !