Sécurité routière :

Bientôt un guide pour les entreprises


Publié / Actualisé
L'association entreprendre pour la sécurité routière au travail (ASSER) a présenté ce mercredi 10 novembre 2004 au cours d'un colloque, une synthèse des quatre ateliers qu'elle a organisés ces derniers jours dans le cadre de la semaine de la prévention routière
L'association entreprendre pour la sécurité routière au travail (ASSER) a présenté ce mercredi 10 novembre 2004 au cours d'un colloque, une synthèse des quatre ateliers qu'elle a organisés ces derniers jours dans le cadre de la semaine de la prévention routière
Le bilan de cette manifestation est positif, annonce d'emblée Philippe Maligne, président de l'ASSER. Les débats autour des quatre ateliers (responsabiliser les donneurs d'ordre, évaluer les risques routiers pour agir, le rôle des représentants du personnel, la formation et le perfectionnement du personnel) ont été fructueux et devraient donner lieu début janvier à l'élaboration d'un document de synthèse sur les risques routiers en entreprises. "Ce document agira comme un guide pour la quarantaine d'entreprises membres de l' ASSER, particulièrement pour les entreprises de transport. Elles pourront, à partir de ce document, travailler avec leur personnel, établir un profil de comportement, situer ainsi les risques et à partir de là, dégager un plan d'action qui leur sera adapté"
Le constat commun qui découle de ces travaux est que la prévention des risques routiers par le comportement de l'individu, car 85% des accidents relèvent de ce comportement. Par comportement, on entend le respect des autres usagers de la route, mais aussi une adaptabilité aux conditions environnementales, souligne Philippe Maligne. "Il faut que les gens prennent conscience que les accidents n'arrivent pas qu'aux autres et se responsabilisent. Il s'agit donc de sécuriser la route par le comportement".
Quelques propositions ont également été retenues : celle d'un rappel constant du code de la route, l'identification des points à risques et une collaboration plus étroite avec la DDE pour une meilleure prise de conscience des structures environnementales. Suggestion pertinente dans la mesure où à La Réunion, la pression démographique et la rareté des routes proportionnellement au nombre de véhicules rend la conduite très dangereuse. Les accidents de trajets ayant entraîné une incapacité permanente ont d'ailleurs augmenté de 205 % entre 2002 et 2003, avec 55 personnes touchées.
Pour rappel, l'ASSER, créée en 2002 réunit des entreprises et des collectivités réunionnaises ayant pour objectifs de contribuer à la réduction du nombre et de la gravité des accidents lors des déplacements professionnels et de promouvoir la culture de la sécurité routière.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !