Pêche illégale :

Un palangrier taiwanais arraisonné


Publié / Actualisé
Le Ruey Shyang 11, un palangrier battant pavillon taiwanais, a été arraisonné par la marine nationale le mardi 23 décembre alors qu'il était en action de pêche illégale au large Sud Est de La Réunion. Le long liner a ensuite été dérouté vers le port de la Pointe des Galets où il est attendu ce vendredi matin
Le Ruey Shyang 11, un palangrier battant pavillon taiwanais, a été arraisonné par la marine nationale le mardi 23 décembre alors qu'il était en action de pêche illégale au large Sud Est de La Réunion. Le long liner a ensuite été dérouté vers le port de la Pointe des Galets où il est attendu ce vendredi matin
C'est alors qu'il se trouvait en transit vers La Réunion, mardi matin que le patrouilleur de la marine nationale l'Osiris a détecté sur son radar un écho au comportement erratique, caractéristique d'un navire en action de pêche. Le bateau suspect se trouvait à 130 milles au Sud Est de La Réunion, à l'intérieur de la zone économique exclusive (ZEE) française.
Le palangrier long de 35 mètres est identifié comme étant le Ruey Shyang 11 qui bat pavillon de Taïwan.
Le navire répondait de façon évasive aux interrogations et ne s'arrêtait qu'une heure et demie plus tard. Puis feignant de ne pas comprendre les directives de l'Osiris, il reprenait sa route en direction de l'île Maurice. Les autorités maritimes françaises prenaient alors la décision de de couper la route du navire de pêche. La frégate Nivôse, qui se trouvait en exercice militaire au large de La Réunion, est détachée sur place. Au cours du transit, l'hélicoptère de la frégate identifie formellement l'une des palangres du Ruey Shyang 11.
Finalement, l'équipe de visite du Nivôse est montée monte à bord du contrevenant vers 21 heures 30. Le capitaine du navire, dont l'équipage est composé de 11 personnes, a reconnu avoir déposé des palangres en ZEE française et a accepté d'aller les relever.
Escorté par le Nivôse, le palangrier a ensuite été dérouté vers La Réunion. Le convoi devrait arriver vendredi en début de matinée au port Ouest. L'Osiris est arrivé jeudi après-midi au port.
L'armateur et le capitaine du Ruey Shyang 11 devraient faire l'objet d'une mise en examen pour pêche illégale. Ils encourent de lourdes peines d'amende.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !