Sécurité et environnement :

Une nouvelle rampe de chargement pour la SRPP


Publié / Actualisé
La Société Réunionnaise des Produits Pétroliers (SRPP) a procédé ce vendredi 10 décembre 2004 au Port à l'inauguration de sa nouvelle rampe de chargement et de récupération de vapeurs. Ce dispositif a coûté la bagatelle de 5,5 millions d'euros
La Société Réunionnaise des Produits Pétroliers (SRPP) a procédé ce vendredi 10 décembre 2004 au Port à l'inauguration de sa nouvelle rampe de chargement et de récupération de vapeurs. Ce dispositif a coûté la bagatelle de 5,5 millions d'euros
La nouvelle rampe de chargement des camions-citernes en hydrocarbures liquides a pour but d'une part, de répondre à la croissance régulière du marché et d'autre part,d' améliorer les conditions de sécurité et de l'environnement. Construite aux nouvelles normes API (American Petroleum Industry), elle dispose d'une unité de récupération des vapeurs. Celle-ci permettra la réduction des émissions de composés organiques volatils (plus de 60% du tonnage) et de benzène. Actuellement, cette émission est estimée à 100 tonnes par an.
L'unité de récupération de vapeurs utilise en fait un procédé d'adsorption sur charbon actif. Les vapeurs passent à travers le lit de charbon où les hydrocarbures sont adsorbés. L'air purifié est rejeté à l'atmosphère. Lorsque le filtre de charbon est saturé, les vapeurs sont alors envoyées vers un second filtre. Le premier filtre saturé est alors régénéré. Les vapeurs récupérées sur les filtres sont ensuite liquéfiées dans une colonne d'absorption et l'essence récupérée sur les filtres est refoulée vers des bacs de stockage d'essence du dépôt de la société.
Un dispositif d'autant plus payant que tous les jours, plus de 100 camions-citernes appartenant aux différents opérateurs pétroliers qui utilisent la rampe de chargement du dépôt de la SRPP.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)