Conseil général des Jeunes :

Xavier Dolphin élu président


Publié / Actualisé
Xavier Dolphin, du collège Joseph Hubert à Saint-Joseph, a été élu président du conseil général des jeunes ce mercredi 2 novembre 2005. Il devient le 17ème président de cette instance et Il succède à Cédric Cabon.

L'élection a eu lieu au Palais de la Source, siège du conseil général. en présence de Marco Boyer, Vice-président délégué à l'Education et de l'Amicale des conseillers généraux.
Xavier Dolphin, du collège Joseph Hubert à Saint-Joseph, a été élu président du conseil général des jeunes ce mercredi 2 novembre 2005. Il devient le 17ème président de cette instance et Il succède à Cédric Cabon.

L'élection a eu lieu au Palais de la Source, siège du conseil général. en présence de Marco Boyer, Vice-président délégué à l'Education et de l'Amicale des conseillers généraux.
Le nouveau président du conseil général des Jeunes a été élu au second tour avec 22 voix sur 74 votants. Au terme de ces deux tours de scrutin, Kévin Bello du collège Michel Debré à La Plaine des Cafres et Audrey Chan-Ou-Teung du collège Saint-Charles à Saint-Pierre, ont été respectivement élus 1er et 2ème vice-présidents.

Concertation

Pendant un an, durée du mandat du président, Xavier Dolphin soumettra de projets aux jeunes élus et dirigera les travaux de l'institution, ce qui sera le cas pour la première fois lors de la prochaine assemblée plénière qui se tiendra en mars ou avril 2005.
En attendant, il se rendra auprès des commissions du conseil général des jeunes dans les quatre arrondissements de l'île, afin d'élaborer, en concertation avec les jeunes conseillers, le programme d'actions à mener durant sa mandature.
Composé en majorité d'élèves de 4ème-3ème des établissements publics et privés, le conseil général des jeunes a été crée en 1989 pour favoriser l'expression des collégiens et d'encourager leur prise de responsabilités dans la vie de la cité. Les objectifs de cette institution n'est pas de "faire comme les grands" mais bien de donner la parole aux jeunes et d'assurer le dialogue entre eux et les élus du conseil général des "grands".

Audrey Hoarau
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !