Suspicions de tuberculose bovine :

Résultats négatifs à la Plaine des Palmistes


Publié / Actualisé
Dans un communiqué rendu public ce lundi 15 mai 2006, la préfecture souligne que les contrôles effectués dans le cheptel bovin de Rougemont Mickaël à la Plaine des Palmistes d'attestent l'absence de tuberculose bovine dans cet élevage. La mise sous surveillance de l'élevage est donc levé. Ce cheptel est à nouveau qualifié "indemne de maladies contagieuses réglementées"
Dans un communiqué rendu public ce lundi 15 mai 2006, la préfecture souligne que les contrôles effectués dans le cheptel bovin de Rougemont Mickaël à la Plaine des Palmistes d'attestent l'absence de tuberculose bovine dans cet élevage. La mise sous surveillance de l'élevage est donc levé. Ce cheptel est à nouveau qualifié "indemne de maladies contagieuses réglementées"
Notant que des suspicions de ce type ont lieu chaque année dans tous les départements français, la préfecture ajoute que "les prophylaxies obligatoires réalisées chaque année sur les bovins de l'île par des vétérinaires sanitaires mandatés par l'Etat permettent d'attester l'absence de toute maladie dangereuse pour l'homme dans ces cheptels". De même, dit encore le communiqué, les contrôles menés ensuite de "façon systématique" par des agents de l'Etat assermentés à l'abattoir sur les carcasses "permettent d'attester que la viande des animaux abattus est propre à la consommation humaine".
Le communiqué conclut en affirmant "à ce jour, la Réunion est indemne de ces maladies et en particulier de tuberculose bovine".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !