Courses de chevaux :

Pari gagnant pour le PMU


Publié / Actualisé
Pour la huitième année consécutive, le PMU enregistre une hausse de son chiffre d'affaires. Une progression de 8,5% en 2005. Dans le même temps, les parieurs réunionnais se sont partagés 103 millions d'euros. Soit 8% de plus qu'en 2004
Pour la huitième année consécutive, le PMU enregistre une hausse de son chiffre d'affaires. Une progression de 8,5% en 2005. Dans le même temps, les parieurs réunionnais se sont partagés 103 millions d'euros. Soit 8% de plus qu'en 2004
149 millions d'euros. C'est le chiffre d'affaire réalisé en 2005 par le PMU dans l'île. Un résultat auquel il convient d'ajouter les 4,3 millions d'euros enregistrés au PMU direct (téléphone, minitel...) et qui permet à la société mutualiste de confirmer sa bonne santé financière.
"Nous sommes en progression pour la huitième année consécutive. Cela s'explique par le lancement de nouvelles formules de jeux, notamment le Quinté + en janvier 2005", souligne Patrick Lejeune. Le directeur de l'agence locale du PMU présentait hier les résultats 2005 du pari mutuel urbain et les perspectives 2006.
Au niveau des résultats justement, les parieurs semblent surtout être attirés par la formule du Quinté+ doublée de la tirelire. L'an dernier, sur les 120 000 parieurs réguliers, 47,5% ont tenté leur chance avec une ticket de couleur rouge. En métropole, la formule séduit un peu plus d'un quart des parieurs seulement.
"Le Réunionnais est attiré par les gros gains. Et c'est au Quinté+ qu'on a la chance de remporter les plus grosses sommes. Ensuite, il y a une question d'horaire. Il parie avant la course et est très peu attiré par la formule de course par course", explique encore le directeur de l'agence locale. Avec 12,3% de part de marché contre seulement 7,2% en métropole, le Multi a bien été adopté aussi par les parieurs locaux. A l'inverse, le Report simple (8,5%) a du mal à s'imposer alors que dans les points de ventes métropolitains il arrive juste derrière le Quinté + avec 24,6% de part de marché.

Gros gains

Lancée depuis peu, la formule "Pariez spot" semble séduire également, notamment les néophytes qui désirent tenter leur chance aux courses de chevaux. Le procédé est simple. L'ordinateur dresse une liste des chevaux les plus joués et propose une combinaison. Chaque semaine en France et à la Réunion, 715 000 parieurs jouent à "Pariez spot". "Même ceux qui ont l'habitude de parier passent quelque fois par cette formule pour vérifier leur combinaison", lance Patrick Lejeune.
L'ensemble de ces paris génère bien évidemment des gains. Gros joueurs, les parieurs sont aussi de gros gagnants. En 2005, ils se sont partagés 130 millions d'euros contre 95,4 millions d'euros l'année précédente. Soit une progression de 8%. Six parieurs ont touché plus de 150 000 euros au Quinté + avec ce record de 1,5 millions d'euros pour un jeune parieur de Saint-Louis.
Le PMU n'entend pas s'endormir sur ces bons résultats 2005. Pour "booster" une année qui a mal démarré avec la crise du chikungunya, Diwa et la fermeture de la route du littoral, la société mutualiste va poursuivre le développement de ses points de vente. D'autres possibilités de paris vont être proposées aux Réunionnais, notamment sur des courses à l'étranger. Le réseau de "Pariez sport" va être étoffé... Bref, au PMU ont veut continuer à voir la vie en vert.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !