Éla Gandhi est arrivée à la Réunion :

La petite fille du Mahatma Gandhi vient prêcher la tolérance


Publié / Actualisé
Éla Gandhi, ancienne députée ANC au parlement d'Afrique du Sud et petite fille du Mahatma Gandhi est arrivée dans l'île vendredi 6 octobre 2006. Répondant à l'invitation de l'association Obli pas nout tradisyon Tamoul de Villèle et l'association Maha Badra Karly de Saint-Pierre, elle est venue nous parler de tolérance.
Éla Gandhi, ancienne députée ANC au parlement d'Afrique du Sud et petite fille du Mahatma Gandhi est arrivée dans l'île vendredi 6 octobre 2006. Répondant à l'invitation de l'association Obli pas nout tradisyon Tamoul de Villèle et l'association Maha Badra Karly de Saint-Pierre, elle est venue nous parler de tolérance.
Programme chargé pour une grande dame. Éla Gandhi est bien arrivée à la Réunion vendredi 6 octobre. Le sourire et le visage de la sagesse personnifiée, elle a tenu à exposer sa vision du monde et son message dès sa sortie d'avion. Un message de paix et de tolérance dans l'île de la réunion des cultures mais aussi d'inquiétude quant à la violence qui secoue le monde. Elle a ensuite pu rejoindre Villèle, où un accueil digne se son rang lui a été réservé. La petite fille du Mahatma Gandhi, figure de la lutte contre l'Apartheid et ancienne député au Parlement national d'Afrique du sud répondait à l'invitation des associations Obli pas not tradisyon Tamoul et Maha Badra Karly dans le cadre d'une célébration du 137ème anniversaire de naissance du Mahatma Gandhi. En plus d'être issue de la lignée de l'apôtre de la non violence en Inde, Éla Gandhi s'est illustrée de manière exemplaire lors de la sombre période de l'apartheid, luttant courageusement contre les disciminations des populations opprimées d'Afrique du Sud avant la chute du régime en 1994.

Conférences et expositions

Sa journée de samedi fut consacrée aux visites. Celle du groupement interreligieux d'abord, puis celle du musée de Villèle. Éla Gandhi, a ensuite participé à une cérémonie où elle a fait " l'immense cadeau " de laisser un plâtre de ses mains à la Chapelle La Misère de Saint-Gilles les Hauts. Le soir, elle a donné une conférence sur le thème de " Ghandi, Nelson MandÉla et Martin Luther King ", expliquant comment, ces défenseurs de la non violence devraient être une source d'inspiration de tous les instants.
Dimanche 8 octobre à 8h30, elle animera une conférence débat sur le thème de " la tolérance dans la société réunionnaise ". Le même jour à Saint-Pierre, elle inaugurera une stèle en l'honneur du Mahatma Gandhi. Enfin, lundi 9 octobre à 15h, Undhandan Govender, collaborateur au ministère des arts et de la culture du Kwazulu Natal, artiste peintre et ancien conservateur du musée de Durban, exposera ses oeuvres au conservatoire national de région à Saint-Pierre. Avec Éla Gandhi, il donnera deux conférences : " Gandhi's idea Satyagraha ", puis " Gandhi and Martin Luther King the champions of non violence ". Pas d'inquiétude, la traduction en français est assurée.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !