Une délégation d'entreprises allemandes à La Réunion :

Énergies renouvelables : les meilleurs mondiaux y croient


Publié / Actualisé
Des rencontres entres six entreprises allemandes spécialisées dans les énergies renouvelables et des entreprises réunionnaises se sont tenues à Saint-Denis les 25 et 26 octobre 2006. 55 rendez-vous et un pré-contrat en poche plus tard, elles sont unanimes : dans le domaine, les Réunionnais sont enthousiastes et pourraient devenir bientôt une référence en matière d'énergies propres.
Des rencontres entres six entreprises allemandes spécialisées dans les énergies renouvelables et des entreprises réunionnaises se sont tenues à Saint-Denis les 25 et 26 octobre 2006. 55 rendez-vous et un pré-contrat en poche plus tard, elles sont unanimes : dans le domaine, les Réunionnais sont enthousiastes et pourraient devenir bientôt une référence en matière d'énergies propres.
Six entreprises allemandes parmi les plus performantes au monde dans le domaine des énergies renouvelables étaient en visite dans l'île ces deux derniers jours. Vendredi 27 octobre, elles dressaient le bilan de leurs nombreuses rencontres avec leurs homologues réunionnaises mais aussi avec les institutions. "Le résultat est très positif, il dépasse même nos espérances. Il y a à La Réunion un enthousiasme et un dynamisme qui montrent que des synergies de coopération techniques et commerciales sont possibles. Nous avons été surpris par le nombre de projets en cours, nous n'avions pas constaté ailleurs, un tel engouement", expliquait Sophie Cabotte, représentante de la chambre de commerce franco-allemande à Paris. Si elle a le sourire, c'est aussi parce que ces 55 rendez-vous ont permis à au moins une de ces entreprises de signer un pré-contrat qui vise à créer dans l'île,une joint-venture avec des capitaux mi-réunionnais mi-allemand. Nous n'en saurons pas plus mais il est clair que pour elles, les marchés réunionnais sont captifs : il se vend dans l'île deux à trois fois plus de chauffes-eau solaires qu'en métropole. En plus, "le discours de la Région est en synergie avec le notre. À la Réunion, vous avez beaucoup avancé", constatait Daniel Cintolesi, directeur commercial de Q-Cells, numéro deux mondial dans la fabrication de cellules photo-voltaïques. "D'ici peu, pas mal de délégations étrangères vont venir à La Réunion pour voir ce qui s'y passe", assure-il.

100% renouvelable?

Dans l'île, plus d'une centaine d'entreprises consacrent au moins 50% de leur activité aux énergies renouvelables."On assiste à l'émergence d'un pôle de compétences", poursuit Vincent Quelo, chargé de mission énergie à l'Agence de Développement. Parmi les intervenants, tous croient que La Réunion peut réussir là où nombre de pays s'enlisent : produire 100% de son énergie à partir du renouvelable. Possible d'après Vincent Quelo si on mixe toutes les formes de prodution : hydraulique, fabrication de biogaz à partir de déchets ménagers, énergie solaire, éolienne... L'autonomie énergétique de La Réunion n'est pas pour tout de suite, en revanche, le moment où les énergies renouvelables seront moins coûteuses que les énergies fossiles approche. En plus, l'île est obligée d'importer des ressources comme le pétrole ou le charbon. Actuellement, l'énergie renouvelable est deux à trois fois plus chère mais son prix baisse tandis que celui du pétrole augmente. Et les avantages pour l'île sont multiples : créer des emplois, valoriser son image, préserver son environnement, faire des investissements durables en conservant localement la valeur ajoutée. Sans parler de la lutte contre le réchauffement climatique... Et Daniel Cintolesi de conclure "il n'y a pas d'alternative aux énergies alternatives".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !