Chambre régionale des comptes :

Les contrôles sont suivis d'effet


Publié / Actualisé
En présence de Philippe Séguin, premier Président de la cour des comptes (notre photo), la chambre régionale des comptes de la Réunion a procédé, ce jeudi 6 septembre 2007 , à son audience solennelle de rentrée. L'occasion pour son président, Jacques Brana, statistiques à l'appui, de "tordre le coup à une idée récurrente selon laquelle les contrôles sont peu efficaces".
En présence de Philippe Séguin, premier Président de la cour des comptes (notre photo), la chambre régionale des comptes de la Réunion a procédé, ce jeudi 6 septembre 2007 , à son audience solennelle de rentrée. L'occasion pour son président, Jacques Brana, statistiques à l'appui, de "tordre le coup à une idée récurrente selon laquelle les contrôles sont peu efficaces".
Sur les 74 anomalies, insuffisances ou dysfonctionnements constatés dans la gestion des collectivités locales réunionnaises entre 2002 et 2006, " 66% peuvent être considérés comme corrigés, 20 % sont en cours de correction ou amélioration et 14 % n'ont encore reçu aucun début de correction ". Pour Philippe Seguin "Ces bons résultats montrent l'efficience de l'institution et démontrent que les contrôles sont largement suivis d'effet".
Une efficacité mise désormais au service des collectivités mahoraises. En effet, la chambre territoriale des comptes de Mayotte qui a été officiellement créée en février 2007, est présidée et gérée par la chambre réunionnaise. Jacques Brama a annoncé son intention d'organiser en 2008 à Mamoudzou la première audience solennelle de la chambre territoriale de Mayotte.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !