Personnes handicapées :

Une marche pour les "Ni pauvre Ni soumis"


Publié / Actualisé
Le collectif " Ni pauvre Ni soumis " de la Réunion, qui milite, aux côtés d'un mouvement national, pour la création d'un revenu d'existence destiné aux personnes handicapées, organise, le samedi 29 mars 2008 à 13 heures, une marche citoyenne qui partira du jardin de l?Etat vers la préfecture. A Paris, ce même jour, une marche de 20 000 personnes en direction de l'Elysée est également programmée.
Le collectif " Ni pauvre Ni soumis " de la Réunion, qui milite, aux côtés d'un mouvement national, pour la création d'un revenu d'existence destiné aux personnes handicapées, organise, le samedi 29 mars 2008 à 13 heures, une marche citoyenne qui partira du jardin de l?Etat vers la préfecture. A Paris, ce même jour, une marche de 20 000 personnes en direction de l'Elysée est également programmée.
Né officiellement en janvier 2008, le mouvement "Ni pauvre, ni soumis" est un rassemblement d'organisations nationales signataires d'un pacte inter associatif demandant, entre autres, la création un revenu d'existence (chargé et imposable) égal au Smic brut. Ce collectif a été créé à la suite de la non augmentation, le 1er juillet 2007, de l'Allocation Adulte Handicapée (AAH). Le candidat Sarkozy s'était pourtant engagé, à la veille des élections présidentielles, à revaloriser l'AAH de 25 % d'ici 2012. Depuis, le Président a promis une nouvelle augmentation au 1er septembre 2008. Mais ce n'est pas suffisant pour les associations concernées qui réclament " une réforme globale des ressources ". La manifestation de ce samedi est ouverte à toutes les personnes en situation de handicap ou de maladie invalidante, à leurs proches et à toutes les personnes qui se sentent concernées de près ou de loin.

Une allocation inférieure au seuil de la pauvreté

A La Réunion, au moins 10 000 personnes sont bénéficiaires d?une allocation d?invalidité, ou d?adulte handicapé parce qu?elles ne peuvent pas ou plus travailler. Evalué à environ 600 euros par mois, ce subside est inférieur au seuil national de pauvreté (entre 681 et 817 euros par mois, selon l'INSEE) et à la moitié du SMIC. Le collectif réunionnais a demandé à plus de 150 associations du département, notamment à plusieurs organismes dédiés au handisport, de se joindre au mouvement prévu samedi.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !