Agriculture :

Pas de fièvre de la vallée du Rift


Publié / Actualisé
Suite à l'épidémie de fièvre de la vallée du Rift (FVR) qui sévit actuellement en Afrique de l'Est, une enquête sérologique a été menée sur le cheptel bovin de la Réunion afin de déterminer la prévalence sérologique dans l'île. La Préfecture en a livré les résultats ce jeudi 15 mai 2008.
Suite à l'épidémie de fièvre de la vallée du Rift (FVR) qui sévit actuellement en Afrique de l'Est, une enquête sérologique a été menée sur le cheptel bovin de la Réunion afin de déterminer la prévalence sérologique dans l'île. La Préfecture en a livré les résultats ce jeudi 15 mai 2008.
Cent sérums de la sérothèque du laboratoire vétérinaire départemental de La Réunion, issus de la dernière campagne de prophylaxies obligatoires, ont été envoyés au laboratoire du centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) à Montpellier. Afin d'augmenter la sensibilité de la détection, les recherches ont porté plus particulièrement sur des animaux présentant le signe le plus fréquent de l'infection au virus de la FVR : l'avortement. Les résultats, qui viennent de parvenir à la préfecture de La Réunion, indiquent que les cent sérums analysés sont négatifs. La circulation du virus de la fièvre de la vallée du Rift n'a donc pas été mise en évidence au niveau du cheptel bovin réunionnais.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)