Sakifo 2008 :

Natiebumcello révolutionne le festival


Publié / Actualisé
Nathalie Natiembé avec les musiciens de Bumcello, c'est Natiebumcello, une formation exemplaire, riche en poésie, fournie en sonorités. Voilà qui fait plaisir à entendre. La maloyèz au large sourire a ébloui la scène de la Poudrière, et les festivaliers.
Nathalie Natiembé avec les musiciens de Bumcello, c'est Natiebumcello, une formation exemplaire, riche en poésie, fournie en sonorités. Voilà qui fait plaisir à entendre. La maloyèz au large sourire a ébloui la scène de la Poudrière, et les festivaliers.
Avant de commencer, nous vient une question. Quand Natiebumcello se produira pour un concert unique ? demain ? On vient. C'était un des instants les plus marquants du Sakifo Music Festival. C'est vrai qu'on le dit à chaque fois ; à croire que tous les moments de ce festival relèvent d'une magie indéfinissable. Là, c'était du très bon Natiebumcello. Nathalie a toujours su bien s'entourer. Voilà qu'elle partage les planches avec les déjantés de Bumcello, des musiciens qui n'ont pas leurs notes dans la poche. Ils envoient une musique de qualité. On resent par moment une recherche musicale autour de l'afrobeat. C'est un univers expérimental que nous propose cette bande de musiciens exigeants, et pourtant si décomplexés sur scène. \'Chez eux, c'est tout simplement du gigantesque, du méchant. Ajoutée à la voix endiablée de la princesse du Maloya, la musique produite par cette formation atypique est tout simplement exquise. A consommer sans modération ! Nathalie Natiembé donne ainsi une impulsion à sa carrière internationale. L'artiste s'est montrée sous son meilleur jour, pour notre plus grand plaisir. C'est une prise de risque réussie, du grand Natiembé, du grand Bumcello, de l'excellent Natiebumcello.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !