Social - élevage :

Des carcasses au conseil général


Publié / Actualisé
Craignant que leur structure ne disparaisse par manque de financement, une délégation du groupement régional de défense sanitaire (GRDS) s'est rendu au conseil général ce mercredi matin 27 août 2008. Les salariés de l'association chargée notamment de l'équarrissage des animaux d'élevage, ont usé d'un argument de poids. Ils ont garé dans la cour du Département deux camions où été entreposés des carcasses de vaches et de cochons en décomposition. Une solution de financement a été trouvée à l'issue d'une rencontre avec Jean-Jacques Vlody, vice-président du conseil général
Craignant que leur structure ne disparaisse par manque de financement, une délégation du groupement régional de défense sanitaire (GRDS) s'est rendu au conseil général ce mercredi matin 27 août 2008. Les salariés de l'association chargée notamment de l'équarrissage des animaux d'élevage, ont usé d'un argument de poids. Ils ont garé dans la cour du Département deux camions où été entreposés des carcasses de vaches et de cochons en décomposition. Une solution de financement a été trouvée à l'issue d'une rencontre avec Jean-Jacques Vlody, vice-président du conseil général
En fait, essentiellement financée par des crédits du conseil général et de l'Europe, le groupement a déjà perçu 166 000 euros depuis le début de l'année. Une enveloppe de 300 000 euros supplémentaires devait lui être versé en décembre prochain. Un délai jugé trop long par la structure qui craignait de ne plus être en mesure de verser les salaires en fin de mois.
À l'issue de la rencontre de ce mercredi matin avec Jacques Vlody, un nouvel échéancier a été établi. Le groupement recevra 120 000 euros avant la fin de la semaine. Cela permettra au GRDS de payer les appointements de ses employés et d'assurer ses missions de base (l'équarrissage et la veille sanitaire).
Les 180 000 euros restants seront ensuite attribués au groupement en deux versements d'ici à la fin novembre. Les salariés du groupement se sont déclarés satisfaits
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !