Santé :

Don de moelle osseuse : un geste vital


Publié / Actualisé
Du 15 au 21 septembre 2008 a lieu la 3ème semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse qui permet notamment de soigner les personnes atteintes de leucémie. Au cours de ce premier semestre 2008, à La Réunion comme dans les autres régions françaises, on constate un fléchissement du nombre d'inscriptions sur le Registre national des donneurs de moelle osseuse. Or, chaque nouvelle inscription peut permettre aux malades qui ont besoin d'une greffe de trouver leur donneur et peut-être leur sauver la vie.
Du 15 au 21 septembre 2008 a lieu la 3ème semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse qui permet notamment de soigner les personnes atteintes de leucémie. Au cours de ce premier semestre 2008, à La Réunion comme dans les autres régions françaises, on constate un fléchissement du nombre d'inscriptions sur le Registre national des donneurs de moelle osseuse. Or, chaque nouvelle inscription peut permettre aux malades qui ont besoin d'une greffe de trouver leur donneur et peut-être leur sauver la vie.
Dans le cadre de la 3ème semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse, l'Etablissement Français du Sang (EFS) et l'Agence de la biomédecine font appel à la solidarité des donneurs de sang pour les inciter à s'inscrire également comme donneurs de moelle osseuse. À La Réunion, 726 donneurs de sang réguliers, inscrits sur les fichiers de l'EFS, recevront durant la 2ème quinzaine de septembre un courrier les sensibilisant à l'intérêt de devenir donneurs de moelle osseuse, accompagné d'une demande d'inscription à retourner s'ils le souhaitent, simplement rempli au Registre national. Au total, 150 000 donneurs de sang partout en France seront sensibilisés personnellement.

Rapide, indolore et sans danger

Pour être donneur, il faut remplir trois conditions : être en parfaite santé ; avoir plus de 18 ans et moins de 50 ans lors de l'inscription (même si on peut ensuite faire des dons jusqu'à 60 ans) ; accepter de répondre à un entretien médical et de faire une prise de sang.
Corinne Ricard, responsable du centre de don volontaire de moelle osseuse au CHD Félix Guyon insiste sur le caractère rapide, indolore et sans danger du prélèvement. "Les gens ont peur de donner car ils confondent souvent moelle épinière et moelle osseuse et craignent le risque de paralysie. Ils pensent aussi à l'anesthésie. Or celle-ci est aujourd'hui parfaitement maîtrisée. Et puis nous avons une nouvelle technique qui permet de prélever de la moelle osseuse sans anesthésie, en branchant les donneurs sur la machine qui est utilisée quotidiennement pour le don de plaquettes" , explique-t-elle.

Un besoin primordial de nouveaux inscrits

Depuis le 1er janvier 2008, 23 nouveaux donneurs réunionnais se sont inscrits sur le Registre national. A titre comparatif, 204 nouveaux donneurs s'étaient inscrits à la même période en 2007. Il faudrait que plus de 270 autres personnes à La Réunion fassent la démarche de s'inscrire d'ici la fin de l'année pour que la région atteigne son objectif minimal.
Pour mémoire, en 2007, 999 donneurs de moelle osseuse réunionnais étaient inscrits sur le Registre national.
Aujourd'hui en France, près de 2 000 malades ont besoin d'une greffe de moelle osseuse pour vaincre la maladie qui met leur vie en péril.

* Pour s'inscrire : www.dondemoelleosseuse.fr ou 0 800 20 22 24 (appel gratuit) ou 0262 90 68 68

Imaz Press Réunion - http://
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !