Tram-train à Saint-Paul :

Le tracé en discussion


Publié / Actualisé
L'aménagement du centre-ville de Saint-Paul, en général et de la Chaussée Royale en particulier, se fera en concertation avec les habitants. Huguette Bello, députée-maire de Saint-Paul, l'a confirmé ce jeudi 9 octobre 2008, lors d'une rencontre avec Ibrahim Béhra, président de l'association Chaussée Royale. Une réunion "spécifique" concernant le tracé du tram train que la mairie souhaite "rabaisser au niveau de la Chaussée Royale" a été décidée et aura lieu dans les prochains jours.
L'aménagement du centre-ville de Saint-Paul, en général et de la Chaussée Royale en particulier, se fera en concertation avec les habitants. Huguette Bello, députée-maire de Saint-Paul, l'a confirmé ce jeudi 9 octobre 2008, lors d'une rencontre avec Ibrahim Béhra, président de l'association Chaussée Royale. Une réunion "spécifique" concernant le tracé du tram train que la mairie souhaite "rabaisser au niveau de la Chaussée Royale" a été décidée et aura lieu dans les prochains jours.
Évoquant les risques de nuisances, Ibrahim Béhra n'est pas favorable au rabaissement du tracé. Mais Huguette Bello assure qu'il s'agit de la meilleure alternative possible. "Partout dans les grandes villes métropolitaines des bus, taxis et tram se combinent parfaitement sans gêne particulière pour les piétons et pour les riverains. Le tram train n'est pas aussi bruyant que certains le laissent entendre", souligne-t-elle.
La députée-maire de Saint-Paul note aussi son souci "de protéger le patrimoine de Saint Paul et de garantir une qualité urbaine pour les habitants et les usagers du centre ville". C'est la raison pour laquelle elle à demander à la Région, maître d'ouvrage du tram train "d'apporter des solutions tendant à la meilleure intégration possible de cette infrastructure".
Le tracé actuel du tram train (entre la rue de la Croix à l'Étang et la station terminus) prévoit un passage en hauteur au-dessus de la route digue. "Ce sera horrible pour le centre ville", prévient pour sa part Emmanuel Séraphin, adjoint délégué à l'aménagement du territoire, évoquant un tracé sur caténaires d'environ trois mètres. "Un tracé plat, accompagné de l'enfouissement des réseaux électriques, sera plus esthétique".
L'option choisie par la mairie de Saint-Paul est étudiée par les services de la Région.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !