Relations internationales :

Un consulat de Chine à La Réunion


Publié / Actualisé
Le président de la Région, Paul Vergès, a annoncé le mardi 10 février 2009 l'installation "imminente" d'un consulat général de Chine à La Réunion. Cette installation arrive après 6 années de "mobilisation et de démarches engagées par la Région auprès des autorités françaises".
Le président de la Région, Paul Vergès, a annoncé le mardi 10 février 2009 l'installation "imminente" d'un consulat général de Chine à La Réunion. Cette installation arrive après 6 années de "mobilisation et de démarches engagées par la Région auprès des autorités françaises".
Sous la présidence de Jacques Chirac, le président de la Région signalait déjà en janvier 2003 au Premier ministre, Dominique de Villepin, "l'intérêt exprimé par les associations culturelles chinoises de l'île pour l'ouverture d'un consulat de Chine à La Réunion". Six ans plus tard, Paul Vergès reçoit les associations chinoises de l'île et les acteurs de la coopération avec la Chine pour leur annoncer "l'installation imminente" d'un consulat général de Chine sur le territoire. "Le prochain Consul vient d'être nommé par les autorités chinoises et les décisions budgétaires ont été prises par la partie chinoise pour constituer une équipe de 7 à 8 personnes qui sera installée à La Réunion dans les tous prochains mois" annonce le président de la Région.

"L'autre défi à relever est d'obtenir le statut de Destination Touristique Autorisée (DTA) pour favoriser l'arrivée de touristes chinois à La Réunion. Ce statut a été octroyé au continent européen" note le conseil régional. La DTA est attribuée par l'Etat chinois. Elle permet aux ressortissants chinois d'obtenir de leur pays l'autorisation de se rendre en vacances dans la région concernée par l'agrément.

On attend 100 millions de touristes en Europe à l'horizon 2020 depuis la signature d'un l'accord entre la France et la Chine en octobre 2006, rappelle la collectivité. "Dans ce même accord, il était prévu l'ouverture au plus tôt d'une représentation de la Chine à La Réunion. L'ouverture d'un consulat est la condition pour l'obtention de ce statut de DTA. Cette annonce peut donc nous permettre d'être confiant sur cette obtention."

S'agissant de la problématique des visas, et de manière plus globale, la Région "mène actuellement des discussions avec les autorités nationales, notamment pour favoriser la diversification des marchés émetteurs de touristes vers La Réunion".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)