Opération coup de poing au rectorat :

Gel des loyers des étudiants


Publié / Actualisé
En grève depuis plusieurs semaines, des étudiants ont occupé le rectorat ce lundi matin 9 mars 2009. Ils ont obtenu le gel des loyers en résidence universitaire, mais sont "déçus" par la non satisfaction de leurs revendications sur le refus de la suspension de la mastérisation et des suppressions de postes. Pendant l'opération coup de poing, les services du rectorat ont continué à fonctionner, mais les grévistes ayant bloqué les accès au bâtiment, le public n'a pu être reçu.
En grève depuis plusieurs semaines, des étudiants ont occupé le rectorat ce lundi matin 9 mars 2009. Ils ont obtenu le gel des loyers en résidence universitaire, mais sont "déçus" par la non satisfaction de leurs revendications sur le refus de la suspension de la mastérisation et des suppressions de postes. Pendant l'opération coup de poing, les services du rectorat ont continué à fonctionner, mais les grévistes ayant bloqué les accès au bâtiment, le public n'a pu être reçu.
En l'absence du recteur Mostafa Fourar actuellement à Paris, les grévistes ont été reçus par le directeur de cabinet du recteur, Jean-Luc N'Guyen Phuoc, le secrétaire général Eugène Krantz et le secrétaire général adjoint Erwan Paulard. Une trentaine de membres du COSPAR, solidaire des grévistes, assistaient également à la réunion

Après une heure d'entretien, les étudiants sont ressortis "en partie déçus". "Nous avons obtenu le gel des loyers pour les logements étudiants, mais pour nos autres revendications, il n'y a aucune avancée. Il faut renforcer nos actions", a affirmé Gilles Leperlier, président de l'UNEF (union des étudiants). Il appelle les étudiants à "se mobiliser en masse" ce mardi 10 mars 2009.

Rappelons qu'outre le gel, désormais acquis des loyers, les grévistes réclament, notamment, la suspension de la mastérisation de l'accès aux concours d'enseignants (un bac plus 5 au lieu d'un bac plus 3 sera requis pour se présenter au concours) et l'annulation des suppressions de postes d'enseignants - chercheurs.

Mostafa Fourar, le recteur, est actuellement à Paris pour rencontrer dans les prochains jours le ministre de l'Éducation nationale, Xavier Darcos et la ministre de l'enseignement supérieur, Valérie Pécresse.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !