Signature de convention :

Vindémia pour l'insertion des jeunes


Publié / Actualisé
La société Vindémia et le préfet de La Réunion, Pierre-Henry Maccioni, ont signé ce lundi 22 juin 2009 une convention qui vise à permettre l'insertion professionnelle des jeunes des quartiers. De 2009 à 2012, les deux parties ont pris un certain nombre d'engagements pour la formation et l'embauche de ces jeunes.
La société Vindémia et le préfet de La Réunion, Pierre-Henry Maccioni, ont signé ce lundi 22 juin 2009 une convention qui vise à permettre l'insertion professionnelle des jeunes des quartiers. De 2009 à 2012, les deux parties ont pris un certain nombre d'engagements pour la formation et l'embauche de ces jeunes.
D'une part, la société Vindémia s'engage à informer et promouvoir les métiers de l'entreprise en s'appuyant sur le Pôle Emploi. Elle organisera également des stages pour favoriser la découverte de l'entreprise. Pour faciliter l'accès à l'emploi de cette catégorie de population, la filiale de Casino a prévu 150 actions d'insertion ou de recrutements potentiels par an. Elle embauchera également 20 à 30% de jeunes des quartiers pour les nouveaux établissements.

L'Etat s'engage quant à lui à ouvrir une concertation avec les acteurs de l'insertion professionnelle des jeunes et le service public de l'emploi afin de trouver les solutions les plus adaptées à chacun des bassins d'emploi et des quartiers concernés. Il souhaite également informer et sensibiliser les jeunes aux opportunités d'emploi offertes par Vindémia. Enfin, l'Etat veut favoriser la mise en ?uvre des contrats d'autonomie pour les jeunes des quartiers prioritaires.

Cette initiative devrait concerner près de 150 jeunes chaque année. Des jeunes dont le taux de chômage reste très important et qui sont souvent stigmatisés par leur lieu de résidence.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !