Rentrée scolaire :

2 collèges ouvrent leurs portes


Publié / Actualisé
À l'occasion de la rentrée scolaire 2009, 2 nouveaux collèges ouvriront leurs portes. Il s'agit du collège Jules Reydellet à Saint-Denis et du collège Sang Dragon à Saint-Joseph, ce qui porte le nombre total de collèges sur l'île à 76. "Ce sont des chiffres supérieurs à la moyenne nationale", s'est réjouie Nassimah Dindar, présidente du Conseil général lors d'une conférence de presse organisée ce lundi 17 août 2009 afin de présenter les principales nouveautés de la rentrée.
À l'occasion de la rentrée scolaire 2009, 2 nouveaux collèges ouvriront leurs portes. Il s'agit du collège Jules Reydellet à Saint-Denis et du collège Sang Dragon à Saint-Joseph, ce qui porte le nombre total de collèges sur l'île à 76. "Ce sont des chiffres supérieurs à la moyenne nationale", s'est réjouie Nassimah Dindar, présidente du Conseil général lors d'une conférence de presse organisée ce lundi 17 août 2009 afin de présenter les principales nouveautés de la rentrée.
Ces deux nouveaux collèges respectent les normes environnementales et sont adaptés aux dernières normes pédagogiques. Outre les habituelles salles banalisées, le collège Reydellet accueillera des salles d'enseignement artistique, des salles d'enseignement technologique, des salles d'enseignement scientifique. Le collège Sang Dragons sera quant à lui équipé d'un gymnase avec aire de jeux. Les deux collèges accueilleront à terme près de 800 élèves. La construction de ces deux établissements a coûté au total 36 millions d'euros.

En deux ans, ce sont en tout 5 collèges qui ont ouvert leurs portes. En effet, en 2008, le collège Aimé Césaire (Etang-Salé) , le collège Ligne des Bambous (Saint-Pierre) et le collège chemin Morin (Saint-André) avaient accueilli pour la première fois des élèves de 6ème. Cette année, les élèves de 5ème feront également leur rentrée. Par ailleurs, 11 collèges ont également été restructurés pour un montant total de 32 millions d'euros.

La rentrée 2009/2010 est également la première rentrée où le transfert des compétences concernant la gestion des TOS de l'Etat au Département est effectif. Ce sont donc 1100 agents qui travaillent aujourd'hui dans les collèges, sous la responsabilité du Conseil général. La conséquence est une nette augmentation de la proportion d'agents permanents par rapport aux emplois aidés est de 65% à 75% en seulement 3 ans.

Enfin, concernant les aides départementales, écoles primaires, collèges et étudiants sont les principaux bénéficiaires. Concernant les écoles primaires, le Conseil général les accompagne dans le cadre de contrats de coopération communale. Il s'agit de favoriser les sorties pédagogiques, de permettre l'acquisition de petits matériels pédagogiques pour les établissements privés ainsi que prévenir et lutter contre l'illettrisme. Les collèges ont quant à eux été équipés en nouvelles technologies de l'information et de la communication.

Désormais, tous les établissements de l'île ont accès au haut débit. Enfin, le Département poursuit sa politique d'aide aux étudiants de La Réunion mais aussi hors de l'île. "Le Conseil général de La Réunion est le seul de France à aider les étudiants à ce point", souligne Nassimah Dindar. Ces aides, ce sont d'une part la bourse départementale qui a été revalorisée de 25% pour l'année 2009/2010 ainsi que différentes mesures d'accompagnement. En 2008/2009, 7420 étudiants ont bénéficié de l'accompagnement de la collectivité et 10 414 allocations ont été versées pour montant global de plus de 18 millions d'euros.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !