Drame de la séparation :

Massacre à Saint-Joseph


Publié / Actualisé
Le quartier du Butor à Saint-Joseph a été le théâtre d'un terrible fait-divers dans la nuit du dimanche 23 au lundi 24 août 2009. . Ne supportant pas la séparation avec son ex-épouse, Antoine Volry, 52 ans, a tué trois des ses enfants, a grièvement blessé le 4ème ainsi que la mère de famille. Il s'est ensuite suicidé.
Le quartier du Butor à Saint-Joseph a été le théâtre d'un terrible fait-divers dans la nuit du dimanche 23 au lundi 24 août 2009. . Ne supportant pas la séparation avec son ex-épouse, Antoine Volry, 52 ans, a tué trois des ses enfants, a grièvement blessé le 4ème ainsi que la mère de famille. Il s'est ensuite suicidé.
La nuit des faits, Antoine Volry arrive à entrer au domicile de son ancienne compagne, Christine Morel, 42 ans. Il s'empare d'un couteau et la frappe violemment à plusieurs reprises. Le fils de 17 ans essaye de s'interposer. Il est poignardé à mort par son père. La mère de famille arrive à se traîner jusque chez une voisine qui alerte les secours et les gendarmes.

Ces derniers se rendent rapidement chez Antoine Volry. Ils y découvrent trois corps sans vie. Le père de famille a fait feu sur ses trois autres enfants, dont il avait la garde pour le week-end. Son fils de 6 ans et sa fille de 5 ans sont tués sur le coup. Le fils de 12 ans, gravement blessé, réussit à trouver refuge chez un voisin. Antoine Volry a ensuite retourné l'arme contre lui.

Le couple était séparé depuis un an. Le divorce avait été prononcé dans la foulée. Antoine Volry et son ex-épouse, Christine Morel, avaient obtenu la garde alternée des quatre enfants. Les parents résidaient à 500 mètres l'un de l'autre au Butor Saint-Joseph. Le père de famille semblait dépressif, postier de métier, il était en congé maladie depuis plusieurs semaines. Il n'était pas connu des services de police et aucune plainte n'avait jamais été déposée contre lui.

L'auteur des faits s'étant donné la mort, l'action judiciaire est éteinte.

ww.ipreunion.com
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !