Cannes à sucre :

La solidarité des planteurs du Sud reconduite


Publié / Actualisé
Inquiets mais solidaires, les planteurs du Sud ont accepté de reconduire l'aide apportée à leurs collègues de l'Est qui ne peuvent toujours pas livrer leurs cannes à l'usine de Bois-Rouge, en arrêt jusqu'au 28 septembre prochain. Pendant encore une semaine, les agriculteurs de l'Est pourront donc déposer les cannes déjà coupées à l'usine du Gol.
Inquiets mais solidaires, les planteurs du Sud ont accepté de reconduire l'aide apportée à leurs collègues de l'Est qui ne peuvent toujours pas livrer leurs cannes à l'usine de Bois-Rouge, en arrêt jusqu'au 28 septembre prochain. Pendant encore une semaine, les agriculteurs de l'Est pourront donc déposer les cannes déjà coupées à l'usine du Gol.
"Nous sommes solidaires mais la situation devient difficile. Beaucoup d'entre-nous ne peuvent plus livrer les cannes à cause de l'alternance des réceptions. Oui pour la solidarité, mais il ne faut pas que ça nous pénalise trop", commente Bernard Manatichia pour la CGPR. Et l'annonce d'un retour à la normale à Bois Rouge pour le 28 septembre n'a fait qu'accentuer la grogne des agriculteurs sudistes. Il était donc nécessaire de réagir avant que la situation ne se bloque.


Une commission mixte d'usine réunissant planteurs et usiniers a donc eu lieu ce lundi 14 septembre 2009 à l'usine du Gol. Elle aura duré 3 heures avant que les représentants ne sortent des bureaux. 3 heures durant lesquelles les planteurs du Sud ont fait part de leur inquiétude croissante. Une inquiétude "entendue" par les différents responsables qui ont assuré souhaiter un retour à la normale "dans les plus brefs délais". En attendant, le dispositif d'accueil des cannes de l'Est et du Nord de l'île est reconduit pour cette semaine. Ce sont ainsi 8 à 9 tonnes de cannes coupées qui seront réceptionnées sur les plateformes du Sud de l'île.

"Ce sera notre dernier geste. Nous ne pouvons pas continuer comme ça une semaine de plus", indique Bernard Manatichia. Même si une nouvelle commission doit se réunir à nouveau en début de semaine prochaine, le représentant de la CGPR exclut une reconduction du dispositif.

Rappelons que l'usine sucrière de Bois-Rouge est arrêtée depuis le 31 août dernier suite à un incendie qui s'est déclaré à l'usine thermique voisine. Les dégâts ne permettent plus d'alimenter en électricité l'usine sucrière, provoquant ainsi sa paralysie. Les travaux sont actuellement en cours pour une remise en marche prévue au 28 septembre 2009. En attendant, la campagne sucrière prend un peu de retard alors que la période est favorable à la coupe. "Nous avons pour l'instant 2 jours de retard sur les prévisions de campagne", note Bernard Manatichia.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...