Travaux d'enrobés :

Saint-Leu a son "Finisher"


Publié / Actualisé
La Ville de Saint-Leu s'est récemment dotée d'un "Finisher", un appareil visant à faciliter les travaux d'enrobés. Traditionnellement utilisé par les professionnels du BTP, c'est la première fois qu'une collectivité fait l'acquisition d'un tel matériel. Cette machine devrait permettre à la maire de lancer un programme de rénovation des chemins communaux. Prix d'achat, 189 000 euros.
La Ville de Saint-Leu s'est récemment dotée d'un "Finisher", un appareil visant à faciliter les travaux d'enrobés. Traditionnellement utilisé par les professionnels du BTP, c'est la première fois qu'une collectivité fait l'acquisition d'un tel matériel. Cette machine devrait permettre à la maire de lancer un programme de rénovation des chemins communaux. Prix d'achat, 189 000 euros.
Ce finisseur à chenilles est un engin routier qui, recevant les matériaux prêts à l'emploi, les répand, les nivelle, les dame et les lisse, livrant après son passage un revêtement fini. Grâce à cette nouvelle machine, la commune de Saint-Leu lancera un programme de remise à neuf des voiries dans 6 chemins de la ville. À savoir, chemin Casimir, chemin Roche Tendre, chemin Tamby Armougom, chemin La Source, chemin Saint-Paul et chemin Thénor. "Ces travaux devraient s'intensifier dans le courant de l'année 2010", indiquent les services de la commune.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !