Centre-ville de Saint-Paul :

Surveillance renforcée contre la délinquance


Publié / Actualisé
Pour faire face à la délinquance, le centre-ville de Saint-Paul sera désormais plus étroitement surveillé par les forces de l'ordre, a annoncé ce mardi 6 octobre 2009, Ibrahim Patel, président de l'association des commerçants et artisans de Saint-Paul. Il a obtenu cette assurance à l'issue d'une réunion en sous-préfecture. Les policiers municipaux seront autorisés à porter et à faire usage de flash ball. Les gendarmes effectueront des patrouilles supplémentaires. L'association n'a par contre pas obtenu la réouverture d'un poste de gendarmerie en centre-ville.
Pour faire face à la délinquance, le centre-ville de Saint-Paul sera désormais plus étroitement surveillé par les forces de l'ordre, a annoncé ce mardi 6 octobre 2009, Ibrahim Patel, président de l'association des commerçants et artisans de Saint-Paul. Il a obtenu cette assurance à l'issue d'une réunion en sous-préfecture. Les policiers municipaux seront autorisés à porter et à faire usage de flash ball. Les gendarmes effectueront des patrouilles supplémentaires. L'association n'a par contre pas obtenu la réouverture d'un poste de gendarmerie en centre-ville.
Le mardi 22 septembre à la suite d'une grave agression perpétrée en plein jour à l'encontre d'un riverain, les commerçants avaient organisé une marche contre la délinquance et symboliquement baissé les rideaux de leurs magasins. "Les faits délictueux en centre-ville sont importants malgré les résultats en baisse annoncés par la gendarmerie" avait alors expliqué Ibrahim Patel. Cette diminution est inexacte. Beaucoup de commerçants ne portent pas plainte par manque de temps" avait-il affirmé.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !