Campagne sucrière :

99 147 tonnes de canne broyées en une semaine


Publié / Actualisé
Entre le lundi 28 septembre et le samedi 3 octobre 2009, les usines du Gol et de Bois Rouge ont broyé 99 147 tonnes de cannes (51 596 tonnes pour l'usine saint-louisienne et 47 551 tonnes pour celle de Saint-André). Depuis le début de la campagne sucrière 953 047 tonnes ont été traitées par les deux usines. Cela représente 49,8% du 1,9 million de tonnes attendues, selon les prévisions, d'ici la fin de la coupe.
Entre le lundi 28 septembre et le samedi 3 octobre 2009, les usines du Gol et de Bois Rouge ont broyé 99 147 tonnes de cannes (51 596 tonnes pour l'usine saint-louisienne et 47 551 tonnes pour celle de Saint-André). Depuis le début de la campagne sucrière 953 047 tonnes ont été traitées par les deux usines. Cela représente 49,8% du 1,9 million de tonnes attendues, selon les prévisions, d'ici la fin de la coupe.
Mise à l'arrêt pendant près d'un mois en raison d'un incendie dans la centrale thermique, l'usine de Bois Rouge a repris ses activités le lundi 26 septembre. En mettant les bouchées doubles. Ainsi entre le lundi 28 septembre et le samedi 3 octobre, elle a donc réceptionné et broyé 47 551 tonnes de cannes, soit 3 000 tonnes de plus que sa moyenne hebdomadaire.

La richesse hebdomadaire des cannes qui lui ont été livrées a été enregistrée à 13,97, en baisse par rapport à la moyenne décennale qui est de 14,11%. La richesse de la production livrée au cours de cette semaine au Gol est par contre "largement supérieur à la moyenne décennale en raison des conditions climatiques optimales" indique la Sucrière de La Réunion.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !