Société :

Délinquance : entre recul et augmentation


Publié / Actualisé
Selon les chiffres publiés par la préfecture ce mardi 13 octobre 2009, la délinquance générale a reculé de 7,55% en septembre. "Cela représente 203 faits délictueux en moins, par rapport à septembre 2008" remarque la préfecture en se félicitant de la "troisième baisse consécutive du nombre de vols". Mais dans le même temps Dans le même temps, les crimes et délits contre les personnes sont en hausse de 8,94%.
Selon les chiffres publiés par la préfecture ce mardi 13 octobre 2009, la délinquance générale a reculé de 7,55% en septembre. "Cela représente 203 faits délictueux en moins, par rapport à septembre 2008" remarque la préfecture en se félicitant de la "troisième baisse consécutive du nombre de vols". Mais dans le même temps Dans le même temps, les crimes et délits contre les personnes sont en hausse de 8,94%.
Les atteintes volontaires à l'intégrité physique sur les personnes augmentent aussi de 16,34%, soit 83 faits de plus qu'en septembre 2008. Ce sont essentiellement les menaces de violences (+ 41 faits) et les violences non crapuleuses (+ 32 faits) qui expliquent cette évolution, estime la préfecture. Pour enrayer ces augmentations, "le préfet a demandé aux forces de sécurité intérieure l'élaboration d'un plan commun police - gendarmerie spécifiquement destiné à lutter contre ce type d'actes de délinquance".

Au chapitre des baisses, il faut noter celle des infractions sur les stupéfiants, -3 9,57%, celle des escroqueries et des infractions économiques et financières, - 22,30% (soit 66 faits de moins), celle de la délinquance de proximité, - 4,61%. Les cambriolages, les vols à la roulotte et les vols d'accessoires sont aussi en diminution.

Pour le mois de septembre 2009, le taux d'élucidation de la délinquance générale est de 41,9% (33,91% en août au niveau national). Ce taux est de 43,8%, contre 43, % pour les 9 premiers mois de 2008.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !