Pose de la première pierre d'une future :

Une ville nouvelle à Sainte-Marie


Publié / Actualisé
La première pierre du nouveau quartier de Beauséjour, situé au-dessus de Duparc, a été posée ce jeudi 22 octobre 2009. L'objectif est de créer une nouvelle ville à mi-hauteur, qui permettra de répondre à la fois aux besoins de logements et d'équipements de la commune de Sainte-Marie, ainsi que de desservir les écarts des hauts séparés par des ravines et isolés des centres d'activités et des commerces situés sur la frange littorale.
La première pierre du nouveau quartier de Beauséjour, situé au-dessus de Duparc, a été posée ce jeudi 22 octobre 2009. L'objectif est de créer une nouvelle ville à mi-hauteur, qui permettra de répondre à la fois aux besoins de logements et d'équipements de la commune de Sainte-Marie, ainsi que de desservir les écarts des hauts séparés par des ravines et isolés des centres d'activités et des commerces situés sur la frange littorale.
Avec plus de 2000 logements, dont 800 logements sociaux, étendus sur 80 hectares, la "ville nouvelle" de Beauséjour promet de nombreuses améliorations du mode de vie des habitants de Sainte-Marie.

Beauséjour sera relié aux bas de Sainte-Marie par un transport en commun en site propre (TCSP), en interconnexion avec le réseau de transports en commun de la CINOR et à la gare terminus du tram train à La Mare. La conception des voiries et l'implantation des équipements et services privilégieront les modes de déplacement doux : piétons et vélos, laissant une place secondaire à la voiture.

Un lycée dont la livraison est programmée en 2012 viendra compléter le collège existant, les équipements scolaires du primaire seront renforcés. Des équipements sportifs, un hôtel, des services publics (une mairie annexe, une crèche, un case ...) complèteront également les commerces et services de proximité qui représentent plus de 10 000 m² de surfaces utiles, dont un supermarché, des boutiques, des ateliers mais également un centre médical, des pharmacies, une résidence pour personnes âgées...

Moka, L'Espérance, La Confiance, Beaumont, La Ressources, Piton Caillou, Chiendent et Ravine Coco abritent aujourd'hui plus de 8.000 habitants. Avec ses 7.500 nouveaux habitants, Beauséjour offrira demain l'ensemble des services de proximité d'une ville de plus de 15 000 habitants.

CBoTerritoria, propriétaire des terrains s'est vu confier la réalisation des aménagements de la ZAC dans le cadre d'une concession d'aménagement en 2008. Cette opération domine des pôles économiques majeurs de la CINOR : la zone aéroportuaire, le Quartier d'Affaires de La Mare, la zone commerciale de Duparc, la Technopole, le site Galiléo à Desbassyns, et demain l'extension de ces zones d'activités sur plus de 150 Ha à Duparc...

Cette entreprise affiche également sa volonté d'aménager Beauséjour dans le respect de l'environnement autour, notamment, de la valorisation des espaces naturels en protégeant le corridor écologique de la ravine La Mare et en créant de nouveaux corridors s'appuyant sur les anciens fonds qui constituent l'épine dorsale du projet. Mais également via des économies d'énergie avec l'application des réglementations (Perenne, RTAA...) de confort thermique des bâtiments (ventilation naturelle, isolation), chauffe-eau solaires systématiques, gestion de l'éclairage public et de la gestion de l'eau : plantation de 10 000 plans d'espèces endémiques économes en eau. Sans oublier la réduction des impacts hydrauliques sur l'environnement par la création de bassins d'orages, permettant d'éviter la saturation des ravines en cas de fortes pluies. L'un d'entres eux accueillera notamment un practice de golf.

Par ailleurs, le traitement des déchets se fera dans le respect de la charte "chantier propre". Des espaces de stockage des bacs à ordures ménagères et de
bornes à verre seront intégrés aux programmes de création d'une déchetterie et de gestion des déchets verts pour amender les sols.

L'opération se déroulera sur une période de 8 à 10 ans, Plus de 40 millions d'euros seront investis en travaux dans les infrastructures et les espaces publics dont 10 M? dès 2010, et près de 350 M? dans les différentes constructions (logements et équipements publics). Au total, près de 400 millions d'euros seront investis dans le BTP sur Sainte Marie.

La première tranche de travaux engagés aujourd'hui porte sur plus de 80 parcelles et 350 logements dont une partie sera livrée avant fin 2010.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !