DÉVELOPPEMENT DURABLE : street marketing dans Saint-Denis :

De l'herbe devant les magasins


Publié / Actualisé
Les commerçants de la rue du Maréchal Leclerc, dans le centre ville de Saint-Denis, ont eu une surprise de taille, ce mardi 27 octobre 2009, en découvrant leur rue recouverte quasi entièrement d'herbe. Cette opération de "street-marketing" avait vocation à promouvoir la création d'une société d'économie solidaire unique sur l'île et en métropole. Nouvel R a pour seul but d'aider les entreprises existantes et les associations à se mutualiser afin d'acheter des produits écologiques ou équitables moins chers. Cela devrait permettre aux plus petits de survivre face à la rude concurrence des mastodontes du commerce, tout en proposant aux consommateurs des produits moins chers, puisque achetés à des prix de gros.
Les commerçants de la rue du Maréchal Leclerc, dans le centre ville de Saint-Denis, ont eu une surprise de taille, ce mardi 27 octobre 2009, en découvrant leur rue recouverte quasi entièrement d'herbe. Cette opération de "street-marketing" avait vocation à promouvoir la création d'une société d'économie solidaire unique sur l'île et en métropole. Nouvel R a pour seul but d'aider les entreprises existantes et les associations à se mutualiser afin d'acheter des produits écologiques ou équitables moins chers. Cela devrait permettre aux plus petits de survivre face à la rude concurrence des mastodontes du commerce, tout en proposant aux consommateurs des produits moins chers, puisque achetés à des prix de gros.
Nouvel R présentait son premier produit ce mardi. Un T-Shirt publicitaire 100% bio dont le coût d'origine, entre 11? et 15?, a pu être ramené à 4,60 euros grâce à la centralisation des achats d'entreprises désireuses de ce support publicitaire et qui ont accepté de passer par cette nouvelle centrale d'achat. Ce tarif reste, en outre, indicatif, puisque si d'avantages d'entreprises venaient à rejoindre cette politique de mutualisation, le coût s'en retrouverait encore réduit.

Deux autres produits sont déjà à venir : un régulateur de débit pour robinet, qui permettra de passer de 12 l/minute à 6 à 8 l/minute avec un coût d'achat raisonnable ; ainsi qu'un sac 100% biodégradable.

Cette première centrale d'achat de produits éco-citoyens a été pensée et crée en mars 2009 par Kevin Daniel et Nicolas Lebon, deux citoyens habitués des démarches associatives, et qui ont "décidé de prendre les choses en main". Leur seul mot d'ordre : "L'union fait la force".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)