Visite de Luc Chatel, ministre de l'Education nationale :

Les presque profs rassurés


Publié / Actualisé
Les professeurs des écoles inscrits sur les listes complémentaires ont été reçu par M. Foster, le conseiller du ministre de l'Education nationale, ce vendredi 20 novembre 2009 alors que Luc Chatel enregistrait son intervention pour le Journal Télévisé de 19h sur RFO. Les "presque profs" ont le sentiment d'avoir été écouté et sont ressortis rassurés de leur entretien.
Les professeurs des écoles inscrits sur les listes complémentaires ont été reçu par M. Foster, le conseiller du ministre de l'Education nationale, ce vendredi 20 novembre 2009 alors que Luc Chatel enregistrait son intervention pour le Journal Télévisé de 19h sur RFO. Les "presque profs" ont le sentiment d'avoir été écouté et sont ressortis rassurés de leur entretien.
"Depuis plusieurs années, au niveau national, le ministère de l'Education recrute plus de professeurs qu'il n'en faut avant l'arrivée des enseignants qui ont obtenu leur masters dans diverses académies de France" explique Sandrine Arginthe, membre du collectif des listes complémentaires des professeurs des écoles. Ce serait un système qui date de plusieurs années, accepté par le recteur Paul Canioni, prédécesseur de Mostafa Fourar, dont l'objectif serait de rabaisser le nombre de surnuméraires. "M. Foster nous a clairement dit que nous étions victimes du système. Il conçoit que cette situation soit difficile à vivre mais il ne peut nous intégrer tous. Il faut d'abord placer ceux qui sont titulaires" continue Sandrine Arginthe.

Pour ce qui est de la complexification du système de concours prévu pour 2010, M. Foster aurait affirmé à ces professeurs des écoles en listes complémentaires qu'ils n'auront pas à passer de master en parallèle de leur année de stage contrairement à ce qu'ils sont en droit de redouter aux vues de la réforme. En 2010, les critères autorisant à passer le concours seront plus complexes et c'est un master et non plus une licence qui sera réclamé.

Pour finir, le conseiller du ministre aurait demandé au secrétaire général présent de faire un effort pour appeler les listes complémentaires tout au long de l'année scolaire et pas uniquement jusque début mars. " Là aussi il y a eu une grande avancée : la liste n'est plus gelée. Cela dépendra des besoins effectifs, mais nous avons une chance d'être appelés à partir du moment où les 70 enseignants surnuméraires venus de métropoles seront en poste" explique la porte-parole du collectif des listes complémentaires des professeurs des écoles.

Les 15 professeurs des écoles inscrits sur la liste complémentaire

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !