Aménagement :

Saint-André se renouvelle


Publié / Actualisé
La convention pluriannuelle de rénovation des zones urbaines sensibles (ZUS) de Saint-André a été signée ce mardi 24 novembre 2009 par les différents partenaires de l'opération. Cette réhabilitation concerne trois quartiers de la ville : Cressonnière, Mille Roches et Ravine Creuse. L'objectif de cette opération est de désenclaver ces quartiers, réhabiliter des équipements publics, créer un environnement et cadre de vie de qualité et enfin insérer des habitants de la ZUS par l'emploi et la formation dans le cadre des travaux engagés. Certains chantiers tels que l'aménagement des berges de la Rivière du Mât les Bas (Cressonière) ont déjà démarré.
La convention pluriannuelle de rénovation des zones urbaines sensibles (ZUS) de Saint-André a été signée ce mardi 24 novembre 2009 par les différents partenaires de l'opération. Cette réhabilitation concerne trois quartiers de la ville : Cressonnière, Mille Roches et Ravine Creuse. L'objectif de cette opération est de désenclaver ces quartiers, réhabiliter des équipements publics, créer un environnement et cadre de vie de qualité et enfin insérer des habitants de la ZUS par l'emploi et la formation dans le cadre des travaux engagés. Certains chantiers tels que l'aménagement des berges de la Rivière du Mât les Bas (Cressonière) ont déjà démarré.
La convention de rénovation urbaine prévoit notamment la création de 327 logements sociaux (sur les 1002 programmés), la réhabilitation de six écoles et création d'une école HQE (Haute Qualité Environnementale) à énergie positive ou encore la création de la 5e structure de lutte contre l'illettrisme de l'île (Centre Académique de Lecture Ecriture) et la sécurisation de la route nationale et des routes départementales.

Le montant des opérations sous maîtrise d'ouvrage communale directe ou
déléguée (hors opérations de création de logements sociaux des bailleurs)
s'élève à 44.505.144 ? Hors Taxes. L'Agence Nationale Pour la Rénovation Urbaine (ANRU) le finance à hauteur de 21.506.657 ? soit 48,3%.

Les quartiers de la ZUS de Saint-André (Cressonnière, Mille Roches et Ravine Creuse) ont été éligibles au dispositif de droit commun de l'ANRU du fait de leurs indicateurs sociaux plus défavorables que la moyenne départementale.

Le taux de chômage s'élève à 48,4% dans la ZUS contre 42% à l'échelle de l'île et le taux de non diplômés à 63,3% contre 56,6% sur l'ensemble du département.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !